AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE SUR AMORTENTIA nous espérons que vous vous plairez en notre compagnie - n'hésitez pas à mpotter un membre du staff si vous êtes perdu(e) Si vous souhaitez donner un petit coup de pouce au forum, ça serait adorable de laisser un message trop chou dans notre pub bazzart ! Bonne journée les loulous

Partagez|

brynden h. swan ▼ animal i have become

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Brynden Swan
tu fais frétiller ma baguette magique
avatar




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:36

Brynden Heathcliff Swan
So what if you can see the darkest side of me ? No one will ever change this animal I have become, Help me believe it's not the real me, Somebody help me tame this animal

comment ça se passe niveau taff, t'es content de ce que tu fais ? Mon travail est sans aucun doute la seule fierté qui me reste. Une fois que t'as la santé bousillée mais que tu peux encore te raccrocher à ton gagne-pain, fais-le. Sinon, le néant. Devenir Auror était plus qu'un rêve à mes yeux, lorsque j'étais plus jeune. C'était une question d'honneur... sauver la fierté de la famille Swan. Enfin ça, selon mon père, qui me le répétait tellement que ses mots semblèrent avoir eu assez d'effets pour se tatouer dans mes neurones grillées par la connerie humaine. En dehors de cette question d'honneur, ma profession est mon échappatoire. et ta famille t'as le temps de la voir, ils te manquent pas trop ? Depuis l'obtention de mes ASPIC et mon envol vers l'indépendance, j'ai toujours limité mes visites chez mes parents. Pas que je ne les aime pas. Non... c'est beaucoup plus complexe, surtout avec mon paternel. C'est à cause de lui que ma mère souffre de mon absence, mais elle se porte certainement mieux sans les disputes incessantes entre son mari et son propre fils. Je me suis donc contenté du reste, jusqu'à que ma cousine Cordélia se volatilise et que j'en vienne à me faire mordre par un loup-garou. Ma transformation m'a éloigné d'eux, même de Launselot. et les amis ça s'passe comment, t'as des faces de scroutt à pétards que tu voudrais bien déglinguer ? Les amis... j'appellerai davantage cela des objets de divertissement, non ? A l'heure actuelle, je ne sais même plus qui sont mes amis. Entre ceux que je définissais comme étant les meilleurs au monde et qui ont déguerpi la queue entre les jambes en apprenant ma condition de lycanthrope, puis ces personnes insoupçonnables qui rampent vers moi comme de par magie lorsque rien ne va... c'est à s'en donner un mal de crâne fou. Je considère que mon seul ami est ma propre conscience, actuellement. allez, fais pas ton troll, je t'ai grillé(e), parle moi de l'élu(e) de ton cœur et de ce qui se trame entre vous, tu veux bien ? L'amour, c'est une pute. L'amour portait le nom de Pearl Walsingham, alias Miss Catin. Et Miss Catin, que je prenais pour un trésor, ne valait en fait pas plus que les pauvres fourmies exterminées dans mon jardin la veille. L'amour, c'est un lot de déceptions. Je ne veux plus en entendre parler. d'ailleurs il sent quoi ton amortentia à toi ? Une délicieuse odeur de fruits rouges et... un arôme dont je ne parviens pas à me remémorer le nom, mais ç'avait l'air de piquer.  j'y pense d'ailleurs, t'es allé où à l'école et c'était comment ? Comme la plupart des Swan, j'ai étudié à Poudlard durant sept années de mon existence. Et comme la majorité des élèves, le départ a été rude. Partir, c'était dire au revoir à d'inoubliables souvenirs : amitiés, disputes, cette putain de rencontre. Y retourner me plairait bien, au final. t'as des projets d'avenir ou tu comptes juste glander toute ta vie ? réponse. hey, pour finir, passe le micro à celui ou celle qui se planque en toi, dis toi là, la vie passée tu penses quoi de ton nouveau toi, un conseil, une mise en garde ?  réponse.
ISKENDER ENGELHARDT dix-neuf ans au commencement de la guerre et vingt-huit ans à sa mort ∆ tué par Freya Romanov lors de l'Ultime Bataille ∆ était le fils d'Alec Engelhardt, un ami de Freya qui n'hésita pas une seule seconde à contrer les sombres idées de la Romanov avant qu'elle ne l'élimine ∆ cet assassinat laissa le petit Iskender orphelin et il fut pris sous l'aile des Dolohov, une famille loyale à celle des Romanov ∆ on lui dissimula ses origines afin de limiter les risques qu'il se rebelle contre Freya en apprenant sa véritable ascendance et les circonstances de la mort de ses parents ∆ était un membre des Sphinx, l'esprit formaté par sa famille adoptive et les enseignements de Durmstrang ∆ fut un des premiers à être envoyé en Grande-Bretagne afin d'infiltrer le camp ennemi ∆ s'il accomplissait son travail à la perfection au début, Iskender finit par remarquer que les anglais étaient innocents et que la suite des actes de Freya Romanov conduiraient le monde à la déchéance si personne ne la stoppait ∆ il changea alors de côté et ce, dans le plus grand des secrets ∆ il fut reconnu comme étant le portrait craché de son père biologique par Emrys Peverell, ce qui renforça sa haine contre Freya ∆ sa trahison fut dévoilée lors de l'Ultime Bataille, où il fut traqué par les sbires de Freya et livré à celle-ci, qui le tua de ses mains comme elle tua Alec

BRYNDEN SWAN vingt-trois ans ∆ ancien élève à Serpentard ∆ Auror ∆ lycanthrope ∆ impulsif ∆ sarcastique ∆ égoïste ∆ courageux ∆ ambitieux ∆ perfectionniste ∆ sensible, mais d'une façon bien différente de la sensibilité ordinaire ∆ susceptible ∆ colérique ∆ malin ∆ arrogant ∆  ne supporte pas quand rien ne va dans son sens ∆ est devenu loup-garou il y a de cela deux ans ∆ suite à cela, sa longue petite-amie de longue date lui tourna le dos ∆ trahison qu'il n'oubliera jamais et semble l'avoir changé ∆ virtuose pianiste ∆ exagère souvent les situations négatives ∆ accuse le monde entier à sa place lorsqu'il est en tort ∆ vindicatif, ne pardonne jamais ∆ déterminé, a déjà traqué un criminel jusqu'aux quatre coins de la planète ∆ n'accepte pas sa nouvelle condition de lycanthrope et aurait en réalité préféré en mourir ∆ protecteur (à sa façon) ∆ moqueur ∆ a l'air imbu de sa personne ∆ parfois malpoli, perd ses bonnes manières une fois en stress ou en colère, quitte à mettre ses pieds sur son bureau ∆ ses crises de nervosité sont légendaires et en faisaient rire plus d'un lorsqu'il était à Poudlard... bien que tous se gardaient de rire devant lui par peur ∆ possède un esprit brillant derrière des remarques acides et parfois stupides
“These violent delights have violent ends
And in their triump die, like fire and powder
Which, as they kiss, consume”
Roxelana
prénom : Biatch-en-Chef âge : Majeure comment avez vous connu amortentia ? Sur Bazzart présence : 5/7J à partir de la rentrée des commentaires sur le forum ? MAGNIFIIIIQUEEEE ! avatar : Joseph Morgan autre chose ? tu veux un parrain, une marraine ? Pourquoi pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynden Swan
tu fais frétiller ma baguette magique
avatar




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:37

the new age
Comme un éclair dans la nuit

► ALEXANDRE DESPLAT - DUMBLEDORE'S FAREWELL

 
l'an 1997 ; 6 YO « Hors de ma vue, Brynden. » Son père le repoussa violemment vers l'arrière, si bien que le petit Brynden en trébucha avant de récupérer son équilibre en se cramponnant à l'accoudoir d'un fauteuil. Dans le salon, tous se tenaient immobiles. Tous étaient aux aguets, perturbés par la tournure de la situation. Une simple fête d'anniversaire en l'honneur de Brynden où son cousin Emory l'avait battu aux échecs. Voilà que les choses tournaient au vinaigre à cause de son père. Craignant de s'attirer des foudres supplémentaires, Brynden réprima ses larmes. « Pa... pardon, papa. » Il fit un pas vers son géniteur, ses iris sombres rivés vers le sol avant de les relever timidement vers le visage dur de son paternel. Ce dernier eut une moue méprisante. « Je ne suis pas le père d'un enfant aussi idiot. » C'en fut de trop. Brynden n'hésita pas une seule seconde à prendre ses jambes à son cou, fuyant vers l'extérieur du manoir. Les larmes coulaient lamentablement sur ses joues pâles, tandis qu'il courait à en perdre l'haleine dans le jardin. Il trouva refuge contre un pommier, fessier sur le sol et jambes repliées contre son torse. Comme chaque enfant ordinaire, Brynden n'avait eu qu'un souhait pour ses six ans : être réuni avec sa famille et ses amis pour souffler ses bougies, passer un agréable moment et ouvrir ses cadeaux. Mais son père voyait les fêtes sous un autre oeil : Brynden devait être irréprochable et montrer à tous de quoi il était capable. Cela, surtout quand l'oncle Aloysius était dans les parages. C'était un fait que Brynden ne saisissait pas encore, bien qu'il l'avait remarqué. L'oncle Aloysius était bienveillant et parfois, Brynden rêvait à être à la place d'Emory qui ne manquait de rien. Surtout pas d'affection. Perceval, lui, aimait son fils... à sa manière. Alors que la pluie s'annonçait par le biais du courroux de l'orage, une voix mélodieuse s'éleva non loin de lui. « Tu veux que je reste avec toi ? » Brynden se tourna vers la fillette qui se trouvait à deux mètres et demi de ses baskets. Blonde et angélique, un sourire aimable sur ses traits harmonieux. C'était la fille de Mr Engelhardt, le voisin. Il ne se souvenait plus de son prénom, sans doute parce qu'elle restait davantage avec ses soeurs plutôt qu'avec les garçons. « Je croyais que tu préférais jouer avec Myriah et Hailey. » Ce n'était pas la remarque à faire, sauf qu'en cet instant précis, Brynden avait une drôle d'impression. Celle de n'avoir rien à perdre. « Je trouve ça méchant, de laisser quelqu'un dehors... et toi, tu pleures. » Honteux et se rendent compte qu'il pleurait encore, Brynden essuya rapidement le liquide lacrymal perlant sur sa face. Il renifla bruyamment, fixant le ciel assombri par les nuages et ne souhaitant pas s'attarder sur l'amie des jumelles. Elle devait se moquer de lui sans avoir le courage nécessaire pour l'avouer. La poupée blonde ne perdit pas pour autant ses moyens. Elle s'installa à ses côtés, posant un mouchoir sur les genoux de Brynden. « Je m'appelle Skyler. » Il l'observa méticuleusement. La dénommée Skyler conservait ce sourire plein de gentillesse, parvenant à lui réchauffer le coeur telle une bonne tasse de chocolat chaud. « Il va pleuvoir. Tu veux que je te montre la cabane que j'ai construis avec Hailey ? » Brynden se redressa, changeant d'avis et choisissant de ne pas renvoyer Skyler de là où elle venait. « Oh oui, je resterais toujours avec toi, tu verras. Tu ne pleureras plus jamais, avec moi. » Elle glissa ses doigts entre eux de Brynden, qui l'entraîna rapidement vers la cabane avant que la pluie ne soit plus forte. Sans le savoir, la plus merveilleuse et chaotique des amitiés venait de débuter. Une histoire unique. Celle de Brynden Swan et de Skyler Engelhardt, le renouveau d'un roman dramatique ayant pour héros Iskender et Azraëlle Engelhardt il y avait de cela quatre cents ans.  

► EELS - FRESH FEELING

 
l'an 2002 ; 11 yo Son père posa une main puissante sur l'épaule de Brynden, une expression encourageante dans son regard. « Je suis fier que tu sois sur ce quai, mon fils. File avec ton amie et montre ce que tu as dans le ventre. » Cette relation père-fils n'était pas essentiellement construite de cris et de crises, fort heureusement. Brynden aurait souhaité - dans une autre vie - que chaque jour soit ainsi mais ce n'était pas le cas, il n'avait plus qu'à profiter de cet instant... sauf qu'il n'avait jamais su s'exprimer correctement. Il glissa un sourire maladroit et quelque peu crispé à son père, laissant sa mère le prendre dans ses bras avant qu'il ne s'élance dans le Poudlard Express avec Skyler.

Libération, indépendance, joie intense. Pour la première fois, Brynden se sentait libre. Eloigné de l'emprise étouffante d'un père trop sévère qui ne l'avait pas laissé se prélasser dans l'affection de sa mère, la dévouée et belle Guinevère. Là, dans un train qui le mènerait aux portes du Paradis en compagnie de sa meilleure amie Skyler. Brynden était heureux. Une fois dans leur compartiment, les deux comparses échangèrent un regard réjoui. Cela faisait depuis plusieurs années qu'ils s'étaient imaginés en ces lieux, songeant déjà au 1er septembre 2002 alors qu'ils gambadaient encore dans le domaine de Perceval et Guinevère Swan ou qu'ils se perchaient sur une branche solide du chêne des Engelhardt. Même avec la description faite par Hailey, Brynden n'était pas parvenu à se faire une image exacte de Poudlard. Une question fondamentale lui brûlait la langue. « Dis Skyler, tu penses que je serais dans quelle maison ? » C'était la seule interrogation qui n'intéressait pas son père, d'ailleurs. Perceval avait insisté : le choix de la maison n'était pas important, dans le sens où ce qui importait était ce que chacun avait dans le coeur. « Bah, même Merlin a la réponse. Tu seras dans la même que la mienne, voilà tout. » Skyler leva les yeux au ciel, faussement agacée. Brynden soupira, posant ses pieds avec nonchalance sur les genoux de Skyler et s'allongeant sur la banquette, les bras croisés derrière son crâne. Il ferma les yeux, s'imaginant sa cérémonie de répartition qui allait se dérouler d'ici quelques heures. Lui, impérieux et glorieux, se dirigeant avec prestance vers le Choixpeau Magique qui hurlerait le verdict à travers la salle. Ses camarades plus âgés l'applaudissant, ravis de compter un membre de l'illustre famille Swan dans leurs rangs. Une violente secousse l'extirpa de ses fantasmes. « Tu m'as dis que tu me payerais des Chocogrenouilles ! » Brynden reconnut immédiatement la voix de sa cousine Cordélia et ne retint pas son baillement afin de lui montre à quel point il en avait cure. Il entrevoyait la chevelure de feu de Cordélia, le feu brûlant dans ses yeux verts et ses poings sur ses hanches. « Je n'ai fais aucune promesse, là est la différente entre les verbes dire et promettre. » C'était totalement Brynden. Foutage de gueule ostentatoire et une insolence confirmée. Cordélia jeta un regard assassin au blond, reniflant avec toute la haine possible. Elle détala, claquant la porte du compartiment et s'écriant avant de partir : « Tu n'es qu'un sale serpent ! » Ce qui signifiait sans doute qu'elle avait un plan derrière la tête. Cordélia n'était pas du type à se faire marcher sur les pieds mais elle ne l'effrayait pas non plus. Quoique, ne pas se fier aux sauvageons de ce genre était plus prudent. Skyler avala un morceau de son sandwitch. « T'as entendu, petit serpent ? Tu seras à Serpentard, tu verras. » déclara-t-elle d'un air absent comme si ses mots n'avaient pas plus d'effets que la pluie et le beau temps. Furieux, Brynden se dégagea des genoux de sa meilleure amie. Serpentard, la maison des vipères ? C'était hors de question, on comptait bien trop de mages noirs au sein de cette maison. « Arrête de dire n'importe quoi. Moi, je suis un lion ! » 

► HEDWIG'S THEME

 
l'an 2004 ; 13 yo « Bree... » Bree, c'était le surnom que lui avait donné Skyler. Féminin et d'un ridicule à en tuer, mais il avait fini par s'en accommoder. Les deux Serpentard scrutaient les étoiles de leurs yeux adolescents. Entendez bien Serpentard, la maison dans laquelle Brynden ne souhaitait absolument pas atterir lorsqu'il était enfant. Pourtant, ce fut le verdict du Choixpeau Magique. S'il s'était montré maussade à ses débuts, Brynden avait vu les côtés positifs de la chose au fil du temps. Il n'était pas un lion rugissant mais une vipère se glissant entre ses ennemis, accompagné de ses fidèles araignées. Premièrement, la dévouée Skyler. Puis venaient ensuite Daemon et Jaime. Ces deux derniers étaient ses meilleurs amis et compagnons de route, même si dans le fond, ils ne représentaient pas autant que Skyler. C'était sans doute pour cela que Brynden et Skyler se retrouvaient seuls en ces lieux et qu'il daignait à l'écouter même lorsqu'elle l’appelait Bree. Elle était parfaitement consciente de ce détail. « C'est normal d'avoir des visions ? » Le coeur du Swan se mit à battre plus rapidement. C'était exactement ce à quoi il essayait de ne pas songer en ce moment. Les visions, les images furtives d'une vie qui semblait être la sienne sans l'être. C'était étrange, mais cela était survenu récemment. Parfois dans ses rêves, d'autres fois au simple contact d'un objet ou d'une personne. La journée précédente, alors que Cordélia courait en direction d'une de ses amies, le cerveau de Brynden avait semblé faire un tour et au lieu de voir sa cousine telle qu'elle était, il l'avait vu s'échapper de la Grande Salle dans une robe d'époque avant de se rendre compte qu'il délirait complètement. C'était était un exemple parmi tant d'autres. Malgré la récurrence de ces anomalies, Brynden n'en avait parlé à ses proches. Donc, encore moins à d'autres. L'idée qu'on puisse le prendre pour un fou - quoique c'était peut-être déjà fait - ou pire, qu'on puisse rire de lui, le terrifiait. Tellement qu'il préférait rester dans cet état. Voilà qu'à présent, Skyler réveillait la bête. « C'est juste l'imagination qui travaille, mais je pense qu'il ne faut pas aller au-delà de la logique, non ? » Il avait pesé ses mots, répondant avec une lenteur presque exaspérante. Le regard vif de Skyler transperça l'âme du serpent qu'il était. « Tu en fais, toi ? » La question qu'il espérait ne pas entendre. « Pas du tout, tu me prends pour un bouffon ? » lança-t-il subitement, honteux et faisant mine d'arborer l'air le plus fier qui soit. Elle soupira, une lueur étrange dans ses yeux bleus-argents. Skyler ne le croyait pas, il le sentait et cette certitude le faisait frissonner... parce qu'elle était dans la majorité de ses visions. Autant dire qu'elle prenait une place énorme, autant dans sa vie réelle que dans sa paranoïa. De quoi l'interner d'office au service psychiatrique de Ste-Mangouste si cela persistait. Skyler se blottit contre le torse du Swan, déposant un baiser affectueux sur le front du blondinet. « Tu as raison sur toute la ligne. Ce sont des interrogations futiles. » déclara-t-elle calmement, pas le moins du monde convaincue par ce qu'elle venait de dire mais déterminée à ce que Brynden ait une existence normale et pas entravée par une discussion qui pourrait lui faire croire que la vie antérieure existait bel et bien. Car Skyler savait tout.

► ALEXANDRE DESPLAT - DUMBLEDORE'S FAREWELL

 
l'an 2007 ; 16 YO C'est étrange, de grandir. Les sens s'éveillent et l'on devient parfois odieux, la séparation entre l'innocence et la personne survenant automatiquement à un certain âge. Dans toute cette catastrophe de l'adolescence, Brynden Swan était le paradoxe. Le contraire exact de cet être chétif, gentil et hésitant qu'il était au moment où Skyler Engelhardt lui avait tendu la main sous le chêne du domaine de Perceval et Guinevère Swan. Il était l'opposé d'Iskender, le fidèle vassal de Freya Romanov qui s'était révélé avoir un coeur d'or. On disait que Brynden avait pris la grosse tête avec le temps. Ce fut progressif. Le petit prince avait débuté son ascension en intégrant l'équipe de Quidditch de sa maison en tant que batteur, s'illustrant en devenant une redoutable brute à ce poste. Puis il avait obtenu ses BUSE avec brio, rencontrant le regard plus que fier de son paternel lorsque ce dernier eut vent des résultats de son fils. Pour finir, il s'était dégoté une des plus belles demoiselles de Poudlard : Pearl Walsingham. Une gosse de riche particulièrement attirante et effrontée avec qui il pensait avoir beaucoup en commun.

C'était sans doute pour ces raisons que le Swan affichait une expression aussi victorieuse - presque conquérante - dans la salle commune des Serpentard. Ses camarades fêtaient la victoire des Serpentard au match final de l'année. Pearl - étant une Gryffondor - avait réussi à se glisser dans l'antre des vipères et était installée sur les genoux de son bien-aimé, lui contant des plaisanteries diverses auxquelles il riait avec allégresse. Aujourd'hui, Brynden avait expédié son pire rival à l'infirmerie à l'aide d'un cognard bien placé. Un coup de génie dont il se vanterait plus tard à ses parents. A l'instant où il s'apprêtait à se pencher vers les lèvres de Pearl afin d'y goûter, Jaime se pencha vers son oreille. « Tu devrais aller voir Sky... » Sky, Skyler. Le coeur de Brynden fit un bond dans sa poitrine à l'entente du prénom, lâchant les hanches de Pearl avec délicatesse et son regard déviant vers la direction que Jaime désignait du menton avec discrétion. Skyler était assise au sol, les jambes repliées vers elle, les bras croisés avec véhémence contre sa potrine et observant le monde... jusqu'à que son regard acier ne rencontre celui de Brynden. Elle lui adressa le sourire le plus fané, le plus triste qu'il ait jamais vu de toute son existence alors que tous semblaient heureux. Il esquissa un mouvement instinctif afin d'aller vers elle, jusqu'à que Pearl ne l'en empêche en le plaquant contre le dossier du fauteuil, l'embrassant fougueusement de manière à ce qu'il n'aperçoive même plus Skyler. Consciencieux dans ses baisers, ses pensées allaient pourtant vers Skyler. Sa meilleure amie de toujours, celle qu'il brandissait comme un étendard jusqu'à que des cauchemars récurrents surviennent au sujet de la Engelhardt... où il la voyait sauter du haut d'une tour par sa faute à lui. Dès lors, Brynden s'était reculé et réfugié dans les vices de l'arrogance et des tentations. Il n'avait pas délaissé Skyler, qui était une partie importante de sa vie. Mais il avait tenu à maintenir la distance nécessaire pour ne pas être perturbé en la présence de Skyler, préférant la traiter comme Jaime et Daemon. Brynden la faisait souffrir et estimait que c'était pour le plus grand bien. Car il se souvenait brièvement de cette vie antérieure via des flashs et des rêves, de l'amour interdit entre Iskender et Azraëlle qui ignoraient tout du tabou de leur relation, du suicide d'Azraëlle. Sauf qu'au lieu d'affronter les choses, Brynden préférait se confiner dans un déni qui détruisait son amitié avec Skyler. Pour le plus grand bien. Pearl relâcha prise et Brynden jeta un coup d'oeil furtif à l'endroit où Skyler se trouvait. Elle n'y était plus.

► LINKIN PARK - NUMB (INSTRUMENTAL)

 
l'an 2012 ; 21 YO Il se convulsa avec violence sur le sol, seul et abandonné de tous dans cette ruelle étroite de Londres. L'odeur de la pluie et du sang lui entaillait les sens, puis il cessa de se convulser avec lenteur. Etait-ce la mort qui l'accueillait ? Si c'était cela, ç'avait un goût étrange. C'était ça, mourir ? La mémoire qui défaille, les idées qui se mélangent, des souvenirs qui ressurgissent. Puis le néant. Et dans ce terrible néant, une voix. La plus belle des voix du monde, qui criait sa détresse via un prénom. Le sien. « BREE ! » Des mains chaudes qui tataient son front, pour effleurer sa blessure béante et des larmes. Oui, des larmes qui ne lui appartenaient pas mais qui s'écrasaient sur son propre visage. « Putain, Bree. Je vais arranger ça, nous quitte pas. Je suis là, Bree. » Ce fut la chute. Il tombait, encore et encore. La chute ne l'abandonnait pas, déterminée et plus cruelle que jamais.

(...)

La lumière, douce et chaleureuse. Les yeux de Brynden Swan s'ouvrirent, aussi hagards que ceux d'un nouveau-né. Il y avait cet ange au-dessus de lui. Les longs cheveux blonds de Skyler et les iris bleutés de celle-ci ne le quittant pas des yeux. Elle sauta immédiatement de son fauteuil en même temps qu'il tentait de se redresser sans vraiment y parvenir. Il eut une grimace, tandis qu'elle s'approchait de lui, maternelle et dangereuse à la fois. « Reste comme tu es. Tu risques de te faire mal et de faire revenir l'hémorragie. » L'hémorragie. Il se passait quelque chose de grave. D'une manière bien étrange, il ignorait quoi. Brynden fronça les sourcils, essayant de se rappeler. Ce fut une tâche ardue, il céda. Il se sentait faible et fatigué, peu enclin à réfléchir. « Tu... tu ne te souviens donc pas ? » Skyler s'agenouilla près de lui, saisissant sa main et lui jetant un regard inquiet. En temps habituel, elle ne l'était pas. Skyler avait toujours été une jeune femme forte et réservée, ne montrant pas ses faiblesses et refusant de pleurer pour un rien. Pourtant, il lui semblait entendre des cris et des larmes en écho. « Je... franchement, non. Je sais que... quelqu'un criait. » Elle soupira, massant son front soucieux. C'était ce que Skyler faisait à chaque fois qu'elle se trouvait dans l'obligation d'annoncer une terrible nouvelle à quelqu'un. Une bouffée de nervosité envahit immédiatement les entrailles de Brynden, qui eut un geste impatient et presque colérique. L'effet fut instantané, une vive douleur s'empara de lui au niveau de son cou et son bras droit. « Lâche le morceau, Sky. Je n'ai aucune envie de passer les secondes suivantes à imaginer ce qui m'arrive, à me demander si je suis devenu handicapé ou stérile. » La remarque fut acide et claquante. La patience n'était pas une des plus grandes qualités du Swan, à l'instar de Cordélia ou de son propre père qui ne possédaient pas cette vertue non plus. Résignée, Skyler se redressa. « Tu t'es fais mordre par un loup-garou, Bree. Tu es maintenant atteint de lycanthropie aussi. » La sentence fut lourde. Tétanisé, il regarda autour de lui. Pour la première fois depuis qu'il se réveillait, Brynden y prêtait attention. Ils se trouvaient bien chez ses parents, qui lui avaient laissé le manoir pour une existence plus tranquille dans la campagne anglaise. Pearl n'était pas dans les alentours. Il eut l'étrange impression de retourner des années en arrière, à l'instant où Skyler lui avait fait la promesse de panser la moindre de ses souffrances alors qu'ils n'étaient que de pauvres gamins. Loup-garou. C'était sans aucun doute la plus mauvaise nouvelle qui eut à entendre depuis sa naissance. Ses pensées se mélangèrent. Il songea premièrement à son travail. Ensuite, à son mariage récent avec Pearl... qui n'était pas présente dans la pièce. « Et Pearl n'est pas ici ? » Les traits de Skyler se durcirent. Elle n'appréciait pas Pearl et ce, depuis l'époque de Poudlard. « Elle est venue pour te voir, mais elle a eu une urgence à l'hôpital. » Bizarre. Pearl n'était qu'une stagiaire à Ste-Mangouste, il lui suffisait de dire à ses supérieurs que son mari s'était fait attaqué pour qu'elle puisse être à son chevet. Le coeur de Brynden se glaça, autant que Skyler avait un mauvais pressentiment. « Finalement, j'aurais préféré être stérile. » Les larmes lui montèrent aux yeux. Brynden les ravala avec rage. Il était un Swan. Sois aussi dur et inflexible que le roc, mon garçon. Les paroles de son père résonnèrent plusieurs fois dans son esprit, alors que Skyler s'éloignait silencieusement afin de le laisser seul et s'épargner le courroux de son meilleur ami. « Dur et inflexible... » murmura-t-il, comme un pardon envers son paternel. Perceval Swan avait eu au final raison. La faiblesse et la sensibilité n'apportait que le malheur.  

 
l'an 2014 ; 23 yo Le temps était passé, mais la douleur ne s'était pas atténuée. Si Brynden avait fini par s'habituer à sa condition de loup-garou sans pour autant l'annoncer à tous, l'amertume était toujours présente. Pearl n'était jamais revenue et ils ne s'étaient plus recroisés. Célèbre grâce aux galas donnés par les Walsingham, Pearl était désormais considérée comme une sorte de célébrité. Ainsi, elle avait annoncé aux journalistes de la Gazette du Sorcier que si elle restait encore Mrs Swan, le couple qu'ils formaient n'en était plus un et qu'ils s'étaient séparés pour de lourds différents. Différents inexistants sachant qu'ils n'avaient pas eu l'occasion de discuter de quoique ce soit depuis que Brynden s'était fait mordre. Il en avait donc conclu que sa propre femme l'avait délaissé parce qu'il était devenu un lycanthrope, ce qui ne l'avait pas rassuré le moins du monde sur la malédiction qui s'était abattue sur son crâne. Brynden Swan ne brillait qu'en public et semblait vivre pour son métier. Auror, voilà ce qu'il était. La seule chose dont il pouvait se vanter à l'heure actuelle : un talent certain et héréditaire pour poursuivre les criminels et mages noirs, une langue acérée et dotée d'un humour noir histoire de contenter la jet-set sorcière. Sa mère, bien qu'aimante, avait insisté pour qu'il garde la face même en étant atteint d'une des pires tares du monde de la magie. Il était à la fois un Swan et un Hampton, il était hors de question qu'un riche héritier se laisse faire par les "aléas de la vie". C'était ce que sa génitrice lui avait déclaré après avoir ingurgité une gorgée de whisky-pur-feu de son élégance légendaire.

Alors, Brynden s'accoutumait. Résigné et fort, sa démarche faussement insouciante était devenue légende au sein du bureau des Aurors. Les minettes se damnaient pour lui - le sachant beau garçon, célibataire et doué dans sa profession - et ignoraient que Brynden arborait sans aucun doute le sourire le plus hypocrite du ministère. Ce fut sur cette pensée que le Swan démarra son mardi, après une soirée sur la Tamise en compagnie de Tempérance. Oui, Brynden Swan était diablement faux. S'il était connu comme étant un manipulateur hors-pair lors de son adolescence, l'ex-Serpentard était désormais un digne mécréant. Egoïste, menteur, plus colérique que la normale. Il avait tout aussi changé que le reste du monde : Cordélia était morte, Skyler n'était plus une rêveuse, Jaime et Daemon l'évitaient au possible, Daegan était devenu un robot. Et dans ce lot, qu'était-il ? Un misérable, errant dans le couloir de la mascarade.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynden Swan
tu fais frétiller ma baguette magique
avatar




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:39

a window to the past
Citation Citation Citation

   
l'an 1620 ; 28 yo La marche de pénitence.

Tout en marchant, les mains scellés par des chaînes, Iskender se remémorait sa vie. Sa naissance, il ne s'en souvenait pas. Mais il se rappelait parfaitement son prétendu père, Rhaegar. Rhaegar Dolohov et sa cruauté. Il se remémorait également sa prétendue mère, Yasmin. Yasmin, orpheline et princesse aux cheveux ébènes qui l'avait tant aimé. Dans les rayons de la lune semblaient perdurer le sourire brillant de Yasmin. Enfant, elle avait été sa seule source de réconfort. Une amie en plus d'avoir su le materner et l'éduquer. La femme qui était parvenue à ne pas le rendre aussi monstre que Rhaegar. Sans elle, peut-être ne serait-il pas en ces lieux et d'entamer cette marche dans le couloir de la mort. Car c'était la compassion qui avait mené Iskender à sa propre perte. Traître, crachait-on. On le pointait du doigt, d'autres le fixaient, goguenards et moqueurs. Il était drôle de voir que les efforts déployés par Freya Romanov pour qu'Iskender ne dérive pas sur "le mauvais chemin" aient été vains, car au final, il était là... prêt à mourir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daegan Greengrass
THE WEIGHT OF OUR MEMORIES
avatar
THE WEIGHT OF OUR MEMORIES



MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:39

le titre (three days grace I love you), le nom et joseph il nous faudra un lien What a Face bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
welcome to your life
there's no turning back ✻ even while we sleep. we will find you. acting on your best behavior. turn your back on mother nature. everybody wants to rule the world. it's my own design. it's my own remorse. help me to decide. help me make the most of freedom and of pleasure. nothing ever lasts forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:40

OH PUTAIN ! J'ai faillis mettre ce titre pour ma fiche
J't'aurais bien dis que je t'aimais déjà, mais t'as pris un Swan donc ça va pas l'faire What a Face Arrow
(pardon pour l'incruste, i had toooooo en plus t'es canon What a Face )
Revenir en haut Aller en bas
Rohan Garrigan
LE ROI DES KEKES
avatar
LE ROI DES KEKES



MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:42

Ce pseudo... ce titre... CET AVATAR  Oh my god, fais moi des bébés What a Face

 bienvenue quand même et bonne chance pour ta fiche (whyyy a swannn pourquoi un lien de parenté avec cordy la vilaine ).

_________________
I don't even know myself at all
It's spiraling down biting words like a wolf howling.Hate is spitting out each others mouths but we're still sleeping like we're lovers. Two feet standing on a principle. Two hands digging in each others wounds. Cold smoke seeping out of colder throats. Darkness falling, leaves nowhere to go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cordélia Swan
PROPRIÉTÉ DE SANDRA, AMOOOOUR DE SA VIE. PAS TOUCHE.
avatar
PROPRIÉTÉ DE SANDRA, AMOOOOUR DE SA VIE. PAS TOUCHE.




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:44

MON COUUUUUUUUUSIN
on va pouvoir parler lien
et ce ttttttttiiiiiiiitre
bienvenue ici tu connais la maison

_________________
you'll always be my path
these violent delights have violent ends ◊ born with a void, hard to destroy with love or hope. built with a heart, broken from the start and now i die slow. in the valley of the dolls, we sleep. got a hole inside of me. living with identities that do not belong to me. in my life, i got this far. now I’m ready for the last hoorah. dying like a shooting star.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynden Swan
tu fais frétiller ma baguette magique
avatar




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:46

daegan ; merci pour l'accueil sublime demoiselle
Brynden et Daegan ayant le même âge, le même métier et aussi ayant été à Serpentard durant leur scolarité, c'est sans aucun doute qu'ils iront un lien. I love you

eysin ; nos cerveaux sont en osmose, c'est déjà ça même si j'suis un Swan. merci pour le bienvenu et ces compliments.

rohan ; merci pour l'accueil, love ! je te ferais mille bébés, mon Brybry aime également les hommes (urgh) Arrow fais gaffe à ton derrière

cordélia ; cousineeeee d'amour ! on se mpotte direct sweety, j'aime bien t'harceler partout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rohan Garrigan
LE ROI DES KEKES
avatar
LE ROI DES KEKES



MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 16:55

Brynden Swan a écrit:
rohan ; merci pour l'accueil, love ! je te ferais mille bébés, mon Brybry aime également les hommes (urgh) Arrow fais gaffe à ton derrière

Oh mon dieu, une proposition indécente...

_________________
I don't even know myself at all
It's spiraling down biting words like a wolf howling.Hate is spitting out each others mouths but we're still sleeping like we're lovers. Two feet standing on a principle. Two hands digging in each others wounds. Cold smoke seeping out of colder throats. Darkness falling, leaves nowhere to go.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robyn Lysaght
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.
avatar
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 19:57

je vais pas répéter tout ce qui a été dit mais je le pense quand même What a Face et puis un swan, il nous faudra obligatoirement un lien
bienvenuuue, bon courage pour ta fiche

_________________
Every great love starts with a great story
robelia. +“ They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other every day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynden Swan
tu fais frétiller ma baguette magique
avatar




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 27 Aoû - 20:38

merci pour l'accueil Robyn
je passerais un petit - gros - coucou sur ta fiche de liens une fois validée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ciaràn Maxwell
IT'S DRIVING ME CRAZY
avatar
IT'S DRIVING ME CRAZY




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Jeu 28 Aoû - 17:18

JOOOOOOSEPH I love you
Excellent choix de personnage What a Face Pis un Swan, quoi qu'on en dise ils ont le swag un peu quand même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tempérance Ackerley
IT'S DRIVING ME CRAZY
avatar
IT'S DRIVING ME CRAZY




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Ven 29 Aoû - 0:29

You, me, lycan , lien, HURRY (bienvenue, bon courage, tout ça *o*)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karmaisabitch.forumactif.org/t133-tempe-fire-fire
Briseïs Vessalius
IT'S DRIVING ME CRAZY
avatar
IT'S DRIVING ME CRAZY



MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Sam 30 Aoû - 13:03

Bienvenue et bonne chance pour ta fichette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynden Swan
tu fais frétiller ma baguette magique
avatar




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Lun 1 Sep - 12:12

ciaràn ; merci pour l'accueil, t'inquiète les Swan au pouvoir !
tempérance ; merci sweety ! I love you je te réserve un lien avec plaisir, voir je te mpotte d'ici là si j'ai une idée.
briséis ; merci la belle !

j'essaie de me dépêcher pour la suite, mais je pense pas finir ça dans les délais ordinaires donc si je dépasse je demanderais un plus mercredi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robyn Lysaght
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.
avatar
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Sam 6 Sep - 12:39

besoin d'un délai?

_________________
Every great love starts with a great story
robelia. +“ They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other every day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynden Swan
tu fais frétiller ma baguette magique
avatar




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Sam 6 Sep - 19:27

Hey, oui j'aurais effectivement besoin d'un délai. I love you
Je pense que je vais finir ça d'ici une semaine, vu qu'il me reste que la partie antérieure à écrire et juste une dernière anecdote dans le présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robyn Lysaght
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.
avatar
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 10 Sep - 20:58

pas de souci, bon courage pour la fin de ta fiche I love you I love you

_________________
Every great love starts with a great story
robelia. +“ They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other every day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robyn Lysaght
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.
avatar
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Sam 20 Sep - 18:54

des nouvelles ?

_________________
Every great love starts with a great story
robelia. +“ They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other every day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Brynden Swan
tu fais frétiller ma baguette magique
avatar




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 24 Sep - 6:38

Oui, bien évidemment je suis toujours là.
J'ai eu quelques ennuis liés au domaine scolaire, c'est encore en train de se régler mais j'espère que c'est bientôt fini. Je vais essayer d'avancer au plus vite, ça fait pas sérieux sinon. Encore désolée pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Robyn Lysaght
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.
avatar
PROPRIÉTÉ DE CLÉM, PAS TOUCHE SINON CA VA CHIIIER.




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become Mer 24 Sep - 15:52

pas de souci, merci de prévenir I love you & bon courage

_________________
Every great love starts with a great story
robelia. +“ They didn’t agree on much. In fact, they didn’t agree on anything. They fought all the time and challenged each other every day. But despite their differences, they had one important thing in common. They were crazy about each other. ”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: brynden h. swan ▼ animal i have become

Revenir en haut Aller en bas

brynden h. swan ▼ animal i have become

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» quel est votre animal préfére?
» L'ANIMAL LE PLUS HEUREUX
» SWAN 71
» Saint Swan Chocolate
» Black Swan (nouveau film avec Natalie Portman)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMORTENTIA ::  :: la plume magique-