AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE SUR AMORTENTIA nous espérons que vous vous plairez en notre compagnie - n'hésitez pas à mpotter un membre du staff si vous êtes perdu(e) Si vous souhaitez donner un petit coup de pouce au forum, ça serait adorable de laisser un message trop chou dans notre pub bazzart ! Bonne journée les loulous

Partagez|

Troubles - Daegan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ciaràn Maxwell
IT'S DRIVING ME CRAZY
avatar
IT'S DRIVING ME CRAZY




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Troubles - Daegan Mer 27 Aoû - 21:11


Il l’avait foutu dehors sans ménagement, cette fille insignifiante dont il ne se souvenait plus le nom, espérant qu’elle ne tombe pas sur Daegan. Il n’aimait pas vraiment que cette dernière tombe sur sa dernière conquête du moment, voyant clairement d’un mauvais œil qu’il ramène ses plans glauques à l’appartement mais finalement, il était bien rare que ses conquêtes restent plus de quelques heures. Elles déguerpissaient en général de gré ou de force à l’heure où la lune était encore haute dans le ciel. Lui comme elle ne désirant pas que cela s’éternise plus que prévu. Il n’aimait pas vraiment ça, Ciaràn, les coups d’un soir, mais là il devait oublier, éponger ses pensées. Avec autre chose que de l’alcool ça le changeait. Et il l’avait trouvé elle sur son chemin. Elle lui avait fait penser à Mylla avec qui il avait eu une énième dispute peu de temps auparavant et qui obnubilait ses pensées. Noires qu’elles étaient, ses pensées, surtout la concernant. Elle le troublait dans un sens qu’il n’aurait jamais cru possible alors il évitait de ressasser et se trouvait des conquêtes, des occupations. Pour oublier. Refermant la porte derrière la silhouette féminine qui s’en allait sans un regard en arrière, Ciaràn soupira, décidé à aller dormir tout en sachant qu’il ne trouverait pas le sommeil. En sachant qu’il trouverait des cauchemars.. Toujours les mêmes, il n’avait même plus besoin d’y penser pour les décrire tellement ils étaient omniprésents dans son esprit : dans l’un il se faisait dévorer par un dragon, dans l’autre il assassinait des gens de sang-froid avec un plaisir évident. Autant de scènes qu’il haïssait.
Considérablement refroidi par cette éventualité, il ne dormait presque plus. Et ce soir ne ferait certainement pas exception. Soupirant de plus belle, il se mit à la recherche d’un ou deux bouteille dans les tiroirs de la cuisine, se maudissant de ne jamais les ranger au même endroit, bien qu’il soupçonnât Daegan de les planquer régulièrement. Il la comprenait, vu la quantité qu’il ingurgitait, mais quand même. Il avait besoin de sa dose ce soir. Presque fébrile, ne trouvant pas ce qu’il veut, c’est à ce moment précis qu’il entend la clé tourner dans la serrure. Sa colocataire doit être de retour. Et dans son esprit ce n’est pas trop tôt. Ses mains tremblent presque de ne pas avoir pu mettre les doigts sur la dose salvatrice d’un breuvage alcoolisé. Cercle vicieux qui s’est mis en place : il ne peut plus dormir sans une dose d’alcool. Epave qu’il est. Sa vision de lui-même se détériore chaque jour mais étrangement il s’en fout : sa vie est un foutoir et il tente de se raccrocher à ce qu’il peut.
Surgissant comme un boulet de canon dans l’entrée, il a le regard un peu fou tandis qu’il glapit plus qu’il ne parle :
« Avoue, t’as planqué mes bouteilles, dis-moi où, ou je deviens… » Il s’interrompt en voyant la tête de la brune qui semble visiblement peu engagée dans une conversation concernant la drogue de Ciaràn. Elle paraît plutôt… en colère. Très en colère sans qu’il sache pourquoi :  « …fou. » Il termine sa phrase dans un souffle, osant à peine demander ce qui ne va pas. Il connaît les explosions de rage de l’auror et ce que ça peut donner et il n’a vraiment pas envie de faire face à cet ouragan, pas tout de suite en tout cas. Il lève l’index devant elle, un regard presque craintif sur le visage : « J’ai rien fait, je te promets c’est pas moi ! ». Il se recule, comptant revenir dans la cuisine pour chercher ses bouteilles si chères à son cœur. « Avant toute chose, laisse-moi aller chercher de quoi me déshydrater, je veux pas mourir comme ça ! » Il en est presque comique à se débattre comme un beau diable. Il a la trouille d’elle et de sa fureur même en sachant qu’il n’y ait pour rien. Il déteste s’attirer son courroux et ce soir, s’il n’a rien fait il ne veut rien faire qui puisse attiser cette humeur vraisemblablement dévastatrice. Et enfin, finalement, il ose à peine prononcer la question entre ses lèvre serrées : « Heu… ça va Daegan ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daegan Greengrass
THE WEIGHT OF OUR MEMORIES
avatar
THE WEIGHT OF OUR MEMORIES



MessageSujet: Re: Troubles - Daegan Dim 7 Sep - 16:22

i will carry you through it all. i won't leave you i will catch you
when you feel like letting go. cause your not, your not alone
Daegan avait fait la plus grosse erreur de sa vie et elle s'en voulait autant qu'à Rohan. La jeune femme ne regrettait absolument pas d'avoir quitté l'appartement de ce dernier sans un mot alors que celui-ci dormait encore avec un sourire béat aux lèvres. Serrant les dents à cette pensée, la jeune femme accéléra le pas dans les rues désertes et humides de Londres. Bien décidée à rentrer chez elle, prendre une bonne douche et oublier tout cela en dormant au moins plusieurs jours d'affilée, la jeune femme aurait souhaité que ce qui venait de se passer avec l'irlandais ne soit qu'un mirage. De nouveau furieuse, elle manqua d'exploser une vitrine non loin d'elle tant elle était en colère. Elle n'arrivait pas à comprendre comment elle avait pu se laisser aller de cette façon dans les bras de l'homme qu'elle détestait le plus au monde. Comment avait-elle pu oublier toute sa rage et son amertume si facilement ? Comment avait-elle pu être en sa présence sans avoir l'envie de le massacrer ? C'était peut-être extrême mais c'était exactement ce que la brune pensait de Garrigan à cet instant présent. Il avait profité d'elle même si Daegan n'avait rien fait pour l'en empêcher. Serrant les poings, elle fracassa presque la porte d'entrée de l'immeuble où elle résidait. Grimpant les marches une à une, elle lança un juron quand une jeune femme très dévêtue la percuta. Fusillant cette dernière du regard, elle fut ravie de voir que la jeune femme ne comptait pas s'éterniser dans les escaliers. Se dirigeant vers la porte de son appartement avec soulagement, elle déverrouilla la porte sans aucun problème avant de sursauter en voyant Ciaràn accourir vers elle. « Avoue, t’as planqué mes bouteilles, dis-moi où, ou je deviens… » Lui lançant un regard noir, la jeune femme se débarrassa de ses affaires avant de se tourner vers son colocataire. De très mauvaise humeur, la brune n'était absolument pas prête à subir une nouvelle fois les excentricités du jeune homme. Ignorant ce denier quand il termina sa phrase, la brune commençait à se diriger vers sa chambre quand il pointa sa main vers elle. Déconcertée à l'idée que son ami soit au courant de ce qui venait de se passer, la Greengrass oscilla entre le rire et les pleurs en entendant ses paroles. « J’ai rien fait, je te promets c’est pas moi ! » Bien sûr que non. Il n'était pas au courant et de toute façon, Ciaràn était pour une fois innocent. Soudainement très lasse, la jeune femme sentit son coeur se serrer. Elle n'était pas d'humeur à rire ou à gronder son colocataire maladroit. Tout ce qu'elle voulait, c'était du temps et de la solitude. Restant silencieuse en entendant Maxwell citer l'alcool si cher à son coeur, la jeune femme le regarda s'éloigner en direction de la cuisine avant de s'arrêter. Surprise, elle fronça les sourcils et le dévisagea avec appréhension. « Heu… ça va Daegan ? » D'ordinaire, elle lui aurait répondu de façon affirmative et elle n'aurait pas menti. Sauf qu'elle était si lasse à ce moment précis qu'elle n'avait aucune envie de mentir et de jouer la comédie. « Non ça ne va pas. Et j'ai aucune envie d'en parler. » répliqua-t-elle d'une voix morne. Se dirigeant à son tour vers la cuisine, elle ouvrit un tiroir que Ciaràn ne connaissait pas et en retira deux bouteilles de whisky pur feu. Elle les avait caché il y a à peine quelques heures et sa vie avait comme basculé depuis. Cherchant les verres du regard, elle en attrapa deux et les disposa sur le comptoir. Posant ses yeux sur Ciaràn, elle le défia du regard, quelque peu amusée d'être celle en quête d'alcool pour une fois. « C'est ma cachette personnelle et si un jour tu t'y aventures, tu le regretteras. » marmonna Daegan sans pour autant se montrer menaçante. Remplissant les verres entièrement, elle en poussa un en direction de Ciaràn et porta le sien à ses lèvres. Avalant le doux liquide d'un trait, la brune posa bruyamment son verre sur le comptoir.

_________________
welcome to your life
there's no turning back ✻ even while we sleep. we will find you. acting on your best behavior. turn your back on mother nature. everybody wants to rule the world. it's my own design. it's my own remorse. help me to decide. help me make the most of freedom and of pleasure. nothing ever lasts forever.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Troubles - Daegan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMORTENTIA ::  :: autres lieux :: habitations :: appartement de daegan greengrass et ciaràn maxwell-