AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE SUR AMORTENTIA nous espérons que vous vous plairez en notre compagnie - n'hésitez pas à mpotter un membre du staff si vous êtes perdu(e) Si vous souhaitez donner un petit coup de pouce au forum, ça serait adorable de laisser un message trop chou dans notre pub bazzart ! Bonne journée les loulous

Partagez|

(LIBRE) Aaron Tveit ★ Fire from the tongues of liars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Tempérance Ackerley
IT'S DRIVING ME CRAZY
avatar
IT'S DRIVING ME CRAZY




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: (LIBRE) Aaron Tveit ★ Fire from the tongues of liars Mer 27 Aoû - 21:20


   
   
Erwan Chester Ackerley

   
Ft Aaron Tveit
Avatar négociable <3

   
Passé
András Erzsébet Il avait 19 ans au début de la guerre ± Décédé à 25 ans durant l’Ultime bataille ± Il faisait partie des troupes du Sphinx ± Il s’est engagé dans la guerre par conviction ± Intelligent ± Stratège ± Menteur ± Fourbe ± Hautain ± Joueur ± Têtu ± Instinctif ± Egoïste ± Indifférent ± Narcissique ± Fataliste ± Manipulateur ± Durant le conflit, il aurait vendu père et mère pour arriver à ses fins ± Il n'était pas particulièrement sanguinaire et ne tuait que lorsque c'était nécessaire, néanmoins, il le faisait froidement, parfaitement sans remord ± La guerre accentuera tous ses défauts et il prendra en quelque sorte goût au pouvoir que lui donnait son rôle chez les Sphinx ± Indépendant, il détestera de plus en plus être attaché à quelqu’un ou que quelqu’un dépende de lui. Lorsqu’il tomba amoureux pour la première fois, la relation lui posa un énorme conflit interne, à raison, considérant la façon dont cela s’est terminé… ± Il n’admettait que rarement ses torts ± Il a été envoyé pour infiltrer Pré-Au-Lard quelques temps après son engagement ± A Durmstrang, dès son arrivée, il a fait taire tous ceux qui tentaient de s’opposer à lui en duel ± Il maniait aussi bien l’épée que la baguette ± Il est tombé amoureux d’une jeune femme lors de son infiltration et a tenté de la cacher lorsque les troupes slaves ont envahi Poudlard, grillant ainsi sa couverture auprès d’elle sans se soucier des conséquences. ± Il parlait parfaitement Hongrois, Anglais et Allemand ± Il a participé à la bataille de Poudlard ± Fin stratège, il repérait facilement la faiblesse de ses ennemis et planifiait ses actions comme un jeu d’échec ± Il n’avait généralement pas besoin de se battre longtemps pour triompher, le premier sang était également le dernier ± Son nom n’est pas passé à la postérité mais des peintures de lui subsistent, dans les greniers, sous la poussière ou aux murs de Durmstrang. Elles content un amour perdu, comme beaucoup dans l’enfer de la guerre ±
Ainé d’une alliance Austro-Hongroise, Andràs s’est engagé auprès de Romanov de son plein gré. Il n’était ni particulièrement cruel ni sanguinaire (du moins pas plus que les slaves, à la base), simplement convaincu de la supériorité des Nordiques et par conséquent de la sienne. Le fait que sa mission se transforme en bain de sang ne le dérangea toutefois pas le moins du monde. « La fin justifie les moyens », c’est ce qui lui a toujours été enseigné, à l’image de sa sœur, née uniquement pour le seconder et mordue par un lycan dans ce même but. Il a toujours fait ce qu’il avait à faire sans état d’âme ni remord, les choses étaient comme elles étaient.
Ayant soif d’indépendance, sa place dans la troupe des Sphinx le satisfaisait pleinement après avoir passé plus de la moitié de sa vie à la botte de sa famille et suivi où qu’il aille par sa sœur. A l’heure de quitter sa famille et surtout son ombre, il éprouva un intense soulagement et ne se retourna même pas. Il se sentit même revivre durant les 3 ans qu’il passa à Durmstrang, seul, n’accordant à sa sœur qu’une attention très limitée durant les vacances. Bien que leur relation ait été fusionnelle au départ, il développa au fil des années une aversion de plus en plus grande qui atteindra son apogée lorsqu’il verra la louve et ce que Léo était devenue auprès des Méduses. Amené à travailler avec elle de temps à autres, il conservera la même attitude quasi indifférente qu’il avait pu avoir lorsque Léo l’avait rejoint à Durmstrang. Il ne saura jamais s’il détestait plus sa famille ou la marche de l’Est tout entière pour avoir transformée une gamine en un monstre, toujours plus dévoué.
Durant son infiltration et bien malgré lui, Andràs prit goût aux assassinats, aux trafics et à la manipulation. Le pouvoir et l’excitation de ses missions le grisèrent, il se laissa emporter dans un tourbillon de violence, déchainant ses pulsions sans plus aucun garde-fou, toujours le premier à se porter volontaire quand il s’agissait d’effacer discrètement quelqu’un. Puis il tomba amoureux. Le terme « tomber » étant plus qu’approprié. Cela lui tomba dessus, le cueillant alors qu’il revenait d’une mission. Il s’adoucit au contact de la demoiselle, jusqu’à ce que la guerre les rattrape et que le glas annonçant l’attaque de Poudlard soit sonné. Andràs tomba le masque, il la mit en garde et la cacha (ou plutôt l’enferma à double tour dans une cave sans son consentement), promettant de revenir la chercher, sourd à ses cris de haine et de colère.
Elle fut par la suite capturée par les troupes slaves et jetée dans les geôles des méduses, à la merci de Léo. Quand il s’en rendra compte, Andràs lui offrira la liberté et la jeune femme sera ensuite exécutée des mains de son propre camp, pour des soupçons de trahison.
Il décèdera peu après l’avoir appris et appris l'implication de Léo dans ces rumeurs, dans les bras de sa sœur qu’il abhorrait tant, après avoir vaillamment combattu pour protéger Durmstrang lors de l’Ultime Bataille.
Présent
Erwan Chester Ackerley  Il a 28 ans c’est un ancien élève de Gryffondor ± Homme d'affaire à succès, il était pourtant plus taillé pour l’action que pour rester derrière un bureau ± Indécrottable coureur de jupons, il n'est marié que parce qu'il y a été obligé ± Cynique ± Secret ± Accro aux interactions sociales et à l'adrénaline ± Menteur ± Orateur de talent ± Charismatique ± Rancunier ± Provocateur ± Travailleur ± Chaleureux ± Téméraire ± Intransigeant ± Sévère ± Infidèle ± Excessif ± Macho ± Colérique ± Revanchard ± Spontané ± Excessivement loyal ± Egocentrique ±
C'est un type perdu qui ne veut pas l'avouer ± Il a soif de liberté ± Souvent en voyage, quand il s’ennuie, il décide de lui-même d’aller faire certaines importations (voire certaines récoltes), au grand désespoir de ses associés ± PDG d'Ackerley & Associates, importateur d’ingrédients pour potions et, plus récemment fabricant de balais ± Il sait parfaitement cerner les gens ± Il est absolument soumis aux désidératas de sa famille et fera tout ce qu’on lui demande, même si cela implique d’abandonner ses propres rêves ± C’est un excellent duelliste à la baguette ± Il croit en la loi du plus fort mais est intimement persuadé que quoi qu’il arrive, les sang-purs ont l’avantage par naissance. Cependant, il n’exclut pas que les autres puissent se hisser à leur hauteur. Cela ne l’empêche pas d’abhorrer ceux qu’il appelle « demi-humains ». Demi-vélanes, lycans et autres, ils ont toujours été sa bête noire ± Il déteste les chiens ± Entêté, il a tendance à toujours vouloir le dernier mot, qu’importe qu’il ait tort ou non, pour se débarrasser de lui, il faut lui concéder un point ± Son mariage est plus que malheureux, il est chaleureux avec tout le monde mais adopte un indifférence totale quand il s’agit de sa femme, certainement par mimétisme. ± Il a de nombreuses maitresses qu’il invite sans remord dans l’appartement qu’il partage avec Tempérance, lui agitant sous le nez pour l’humilier et lui faire payer tout ce qu’il vit au quotidien ± Il sait très bien qu’il pourrait vendre l’information concernant la lycanthropie de Tempérance à un prix exorbitant. Cela lui assurerait le divorce et sa femme disparaitrait certainement de honte mais il n’en fait rien. Il a toujours été excité par le frisson du secret et du mensonge ±
Fils unique d'une famille bourgeoise Anglaise ayant fondé sa fortune sur le commerce d'ingrédients pour potion, Erwan a vécu dans l'opulence et ne boude absolument pas sa fortune. Plus jeune, il a toujours cru en la loi du plus fort et s'est toujours réjouit d'avoir une longueur d'avance par sa naissance prestigieuse, sa supériorité ayant toujours été écrasante. Erwan est un sorcier talentueux accro à l'adrénaline, s'il n'avait pas repris l'entreprise familiale et si son mariage ne l'avait pas propulsé actionnaire principal d'une des plus grandes productions de balais du pays, il aurait probablement embrassé la carrière d'Auror ou d'Oubliator pour assouvir sa soif d'adrénaline. Nul doute qu'il aurait été promis à un grand avenir au Ministère.
Erwan a conscience de n'être qu'un homme d'affaire certes occupé mais dont la seule activité palpitante de la journée est le voyage par Poudre de Cheminette jusqu'à son bureau. Par conséquent, il a tendance à se tourner vers la boisson pour oublier.
Il a toujours été du genre à contester les règles, chercher les limites pour mieux les repousser, mettre sur les nerfs n'importe quel interlocuteur par des objections incessants. A Poudlard, les couloirs résonnaient de ses frasques et pourtant, lorsqu'il s'agit de sa famille, il s'écrase platement face à ses géniteurs. Ainsi, il a dit amen quand on lui a demandé de reprendre la société familiale, il s'est simplement exécuté. Quand on lui a ordonné d'épouser une jeune louve alors même que l'hybridité le révulse, il s'est exécuté. Soumis à ses parents comme aux ainés qui composent la dynastie Ackerley, il craint sa famille autant qu’il la respecte.
Ayant des tendances quelque peu sadiques, couplées à rancune tenace, il est de ceux qui renverront au centuple tout affront qui lui sera fait (ou qu’il considèrera comme un affront). Il peut s’agir d’une mauvaise interprétation, d’un mauvais regard ou d’une réelle menace, il n’est pas du genre à laisser les choses impunies et tire un certain plaisir dans la vengeance.
Erwan n’a pourtant pas un mauvais fond, il fait simplement partie de ces types avec lesquels il vaut mieux mesurer ses propos. C’est un gars souriant et chaleureux qui converse aisément mais souffre d’un immense ego. Par conséquent, n’importe quelle parole mal interprétée sera prétexte à dispute.

Erwan a toujours vécu avec Andràs lui murmurant à l'oreille, jusqu'ici il ne s’était jamais interrogé sur la présence d’une deuxième âme. Il se sentait plus concentré, plus réfléchi et ne s’en serait débarrassé pour rien au monde. Seulement depuis trois ans, depuis qu'il a vu du sang maculer la peau de Tempérance, Erwan sombre. Peu à peu, Andràs s’engouffre dans son esprit qu’il laisse grand ouvert et Erwan se prend à envisager de rejoindre la Secte de l’Oblivion. Andràs qui souhaite prendre sa revanche sur le camp Anglais, fou de colère d’avoir perdu l’être aimé pour une trahison inexistante. Andràs qui dévore son esprit.
Erwan c'est celui qui est perdu, que des voix étouffent un peu trop, celui qui a peur de s'opposer mais qui en rêve, celui que sa propre colère dégoûte, celui que son propre dégoût dégoûte. Celui qui aimerait taper du poing sur la table qui qui a trop peur des autres pour le faire. Ou peut-être trop peur de lui.
   
And I will remember the words that you said Left a clouded mind and a heavy heart But I was sure we could see a new start

   

   
Tempérance Ackerley (Léo)
PRESENT Sa femme, à son grand désespoir. En d’autres circonstances ils auraient certainement pu s’apprécier et même apprendre à s’aimer à défaut d’avoir eu un coup de foudre. Mais l’un comme l’autre ont été forcés au mariage. Ils ne se connaissaient même pas avant leurs fiançailles, ayant tout juste une vague relation épistolaire et Erwan a dû faire appel à tout le sang-froid qu’il pouvait posséder la première fois qu’ils se sont vus, après avoir appris qu’elle avait été mordue par un loup. Après leur mariage, ils coucheront une fois ensemble et se sera suffisant pour qu’Erwan en soit absolument révulsé.
Quand il ne lui agite pas ses innombrables aventures extraconjugales sous le nez, la dévisageant avec un dégoût manifeste, Erwan ne porte absolument aucune attention à sa femme, du moins il essaie.
Malgré lui, il respecte sa prestance et admire ses courbes mais il sait que sous la flanelle légère se cache la louve et les cicatrices et refuse par conséquent ne serait-ce que dormir avec elle. Ils font plus ou moins chambre à part, Erwan dormant sur le divan tous les soirs quand il n’est pas chez une autre.
En public, ils forment le couple idéal, soudé et souriant, toujours chaleureux. Ils sont passés maîtres dans l’art de conserver les apparences. Erwan se contente d’arborer fièrement sa jolie compagne dans tous les diners de gala, elle le suit comme son ombre, sourit et parle bien, cela lui suffit amplement.
Leur relation n’a pas de juste milieu, elle est glaciale la plupart du temps et devient un réel cataclysme lorsque la pleine lune approche. Erwan sait sa femme à fleur de peau et il la plaindrait sincèrement si elle n’était pas aussi froide avec lui. Ils n’ont jamais pris le temps de se connaître, Tempérance reste sur cette image de golden boy égoïste, de mari par obligation et lui ne voit que la louve en dépit de tous les efforts de la jeune femme pour le cacher.
Pourtant, ils n’ont pas de secret l’un pour l’autre. Erwan sait que Tempérance ne fera aucun commentaire concernant ses conquêtes, que ce soit en publiquement ou en privé, il sait parfaitement qu’elle gardera le silence, quitte à s’en rendre malade. La louve, quant à elle sait qu’il n’en fera pas sur sa lycanthropie bien qu’il désapprouve ses recherches sur la potion Tue-Loup, particulièrement depuis qu’elle a failli se transformer au beau milieu de l’appartement.
Entre eux, il y a autant de rage et de dégoût qu’il y a de confiance aveugle. Tempérance semble être destinée à être l’ombre d’un même homme, elle le suivra où qu’il aille, jouant à la femme parfaite tandis que l’aversion de la louve semble être ancrée dans l’esprit d’Erwan, comme marquée au fer rouge. L’un comme l’autre sont inextricablement liés par la fatalité, condamnés à la haine et au dévouement, au dégoût comme à la colère sans dissociation. Leurs âmes se suivent et semblent s’attendre où qu’elles aillent, dans l’espace et dans le temps, peut-être même se répondent-elles, mêlant les différentes vies et les sentiments.

   Passé Andràs a toujours vécu avec deux ombres. La sienne et Léo. Léo qui était vouée à se fondre dans les pas de son grand frère qu’elle admirait par-dessus tout. Il incarnait pour elle la force et la prestance, elle calquait tous ses mouvements sur les siens et faisait tout ce qu’il lui demandait. Fusionnels au départ, les deux enfants partageaient tout, jusqu’à ce qu’Andràs demande à sa sœur de s’entailler la main et que la gamine s’exécute sous son regard horrifié. C’est à cet instant précis que le jeune Hongrois réalisa le caractère malsain de leur relation. Avant son entrée à Durmstrang, il tenta tout ce qu’il put pour la détacher de lui, lui apprendre qu’il n’avait pas toujours besoin d’elle et qu’elle dépendait largement plus de lui que l’inverse, sans succès aucun. Léo avait toujours vécu à travers les actes de son frère et ça n’allait pas s’arrêter de sitôt.
C’est avec un immense soulagement qu’il accueillit l’annonce de son départ pour l’Institut et il se sentit revivre durant 3 ans, avant que Léo ne le rejoigne et ne s’accroche à nouveau à lui. Après trois longues années de lavage de cerveau, le peu du discours d’Andràs que la gamine avait retenu s’était effacé. Il vécut difficilement les premiers mois succédant à la rentrée, lui qui avait réussi à asseoir sa réputation se retrouvait défendu par une gamine à chaque mauvais regard. Puis Léonora devint plus qu’une fille tapie dans l’ombre, on commença à l’estimer pour ses capacités au combat et à la craindre quand il s’agissait de duel à mains nues ou à l’arme blanche. Face aux mauvaises performances de sa sœur en sortilèges, Andràs se chargeait des duels à la baguette.
Rêvant d’indépendance, le jeune homme s’engagea volontairement dans les troupes de Romanov dès que la bataille de Beauxbâton fut déclarée, sans se douter qu’il serait l’élément déclencheur de tout l’horreur qui s’abattrait sur Léo et lui par la suite. La guerre prenant de l’ampleur, sa famille lui annonça qu’ils avaient trouvé une solution pour rendre son double efficace. L’idée de la lycanthropie fit son chemin et Andràs tenta de s’y opposer fermement avant d’être envoyé en Angleterre et de ne plus avoir voix au chapitre. Il essaya même de convaincre sa sœur de penser par elle-même, de refuser mais le dévouement sans faille de Léo était sans égal.
Par la suite et ce malgré leurs différentes collaborations couronnées de succès, il aura la rancœur tenace pour avoir accepté et affichera ouvertement son aversion pour sa sœur et le monstre qu’elle était devenue, sous le regard complètement aveugle de Léo, persuadée que leur relation était toujours parfaitement équilibrée alors qu’elle avait basculé depuis bien des années.
Ils ne se reverront que très rarement durant les sept années de conflit, suffisamment pour que le slave constate leur dégradation mutuelle. Lui dans les abîmes d’une guerre d’assassinats, elle sombrant avec la louve.
Ils se retrouveront une dernière fois peu avant l’Ultime bataille, juste après qu’Andràs eut délivré l’Anglaise des geôles des Méduses et Léo fera comme si rien ne s’était passé, bien qu’une jalousie sans borne l’anime. Il ne l'apprendra pas avant l'Ultime bataille, après avoir torturé un soldat Anglais mais c’est Léo ou du moins quelqu'un lui ressemblant qui laissera courir la rumeur de trahison menant à l’exécution sommaire de sa belle. Le jeune Hongrois décèdera sans avoir pu demander d'explication, mettant les intérêts de Durmstrang avant les siens.
Tapis dans l'esprit d'Erwan, Andràs peine à reconnaître sa soeur sous les traits de Tempérance mais il est fort probable que lorsqu'il le fera, c'est la haine qui l'envahira, aussi brûlante que celle qu'il a pour le camp des anglais.

   
Name name name
PRESENT Le texte du lien

   Passé Le texte du lien

   
Name name name
PRESENT Le texte du lien

   Passé Le texte du lien

   
Name name name
PRESENT Le texte du lien

   Passé Le texte du lien

   
Name name name
PRESENT Le texte du lien

   Passé Le texte du lien

   
Name name name
PRESENT Le texte du lien

   Passé Le texte du lien

   
Name name name
PRESENT Le texte du lien

   Passé Le texte du lien

   
Name name name
Le texte du lien le texte du lien

   
   

   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karmaisabitch.forumactif.org/t133-tempe-fire-fire
Tempérance Ackerley
IT'S DRIVING ME CRAZY
avatar
IT'S DRIVING ME CRAZY




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: (LIBRE) Aaron Tveit ★ Fire from the tongues of liars Mer 27 Aoû - 21:20

Heyo, petit sushi !
Alors, déjà, merci d'avoir tout lu (oui, je sais, j'en ai écrit des caisses). Ce kéké d'Erwan est très important pour Tempé qui s'ennuie beaucoup sans son mari pour l'arroser d'amour et d'eau fraîche *joke*
Fuyez pas, je sais que j'écris beaucoup mais c'est pour rien dire ! Si vous êtes séduit, foncez, je ferais comme Léo, je me jetterai par la fenêtre pour aller vous capturer une licorne rose avec des paillettes si vous le demandez  

Si vous hésitez encore, voilà quelques infos en plus:

- Avatar: J'ai mis Aaron Tveit parce qu'il est plutôt sympa, que sa tronche de gendre idéal à tendance enfoiré collait plutôt bien à Erwan et puis il va pas trop mal avec Emmy Rossum (en plus il a des supers cheveux). Mais bon, il est tout à fait négociable.
J'avais notamment pensé, dans l'éventualité où Aaron ne collerait pas, à Colin O'Donoghue, Julian Morris etc. mais comme je connais pas tous les gens qu'il y a sur la planète, proposez toujours et je vous dirais si ça me convient (je suis pas trop difficile mais des fois, y'a des gens comme ça, rien que leur avatar m'énerve alors que je les connais même pas *pan*)
- Noms et prénoms:  Pour les deux noms, ils sont évidemment difficilement négociable étant donné qu'ils sont un peu partout dans ma fiche. Concernant le prénom d'Erwan, je l'aime bien (PUIS SI ON SE SHIPPE, CA FAIT ERRANCE, SI C'EST PAS TROP SWAG, HEIN ?  :argh: ), bon j'admets c'est pas top original mais c'est complètement négociable, il est juste appelé ainsi dans ma fiche parce qu'il me fallait un prénom mais il n'est nommé qu'une seule fois doooonc, vous pouvez changer pour quelque chose de plus swag (mais pas trop de Josélito et autres prénoms trop compliqués avec plein d'accents parce que moi, je sais pas faire les accents chelous et après je suis obligée de copier coller comme une abrutie )
Concernant Andràs, c'est un prénom que j'affectionne beaucoup donc ce serait bien s'il pouvait rester comme ça, surtout qu'il est mentionné plutôt souvent.
- Vie antérieure: Outre sa mort (ce qui l'entoure, le lien avec Léo compris) et sa troupe durant la guerre, tout pourrait être modifié si vous avez des idées qui pourraient coller. L'histoire d'amour n'est pas nécessaire, elle pourrait tout aussi bien être une grande amitié ou un enfant de 12 ans que le lien fonctionnerait. Vous êtes libre de créer le scénario qui irait avec.
Je l'imagine vraiment follement indépendant, stratège et réfléchi mais rien n'empêche de lui rajouter une dimension beaucoup plus sanguinaire. L'idée serait qu'il se serait un peu racheté à la fin de la guerre dans un élan d'humanité mais qu'il serait mort en se détestant d'avoir jeté quelqu'un en pâture à son propre camp (sans compter qu'il regrettera également à jamais d'avoir laissé trainer la dépendance de Léo aussi loin), haïssant profondément les Anglais pour leur manque de discernement.
- Vie actuelle: Son histoire est plus ou moins négociable. Je n'ai pas de point précis à vous donner dans la mesure où tout me semble essentiel (mais c'est moi qui l'ai écrit donc j'ai absolument aucune objectivité xD). L'envie de rejoindre l'Oblivion n'est pas nécessaire  mais appréciable (voire même qu'il pourrait l'avoir déjà fait), en tout cas, Andràs le pousserait à le faire.
Au niveau du caractère, je dirais que c'est plutôt négociable en dehors de son penchant pour les femmes et son rapport avec sa famille et Tempérance, vous pouvez toujours moduler quelques traits.
- Lien avec Tempérance: Il n'est pas vraiment négociable sur la base mais bon, ça vous vous en doutiez, d'un coup Tempé ne se transformera pas en princesse à paillettes pour les beaux yeux d'Erwan   . C'est à dire qu'ils sont froids l'un envers l'autre et que c'est le dégoût qui prédomine chez Erwan et Andràs.
Avec Erwan, le lien est à la fois froid et violent. Juste avant la pleine lune il y a très certainement de l'orage dans l'air et de la vaisselle cassée parce que Tempérance est une grande hystérique et la présence de la louve n'aide pas.
Derrière, l'âme d'Andràs n'est pas réellement éveillée, elle est brumeuse, souffle des idées et elle n'a pas reconnu sa propre soeur. Peut-être le fera-t-elle un jour, peut-être jamais.
En revanche, tout est possible concernant l'évolution. Personnellement je ne les imagine pas vivre soudainement une histoire d'amour parce qu'ils auront appris à se connaître mais Tempérance ira très certainement encore plus loin dans ses expériences et l'un comme l'autre devront faire face à leurs vieux démons.
Ce serait certainement houleux pour l'avenir mais ultra-ouvert, Andràs/Erwan pourrait dans un premier temps haïr sa Tempérance puis songer à ne pas refaire les mêmes erreurs que par le passé. Se détacher complètement et la laisser ou au contraire s'en rapprocher, et hop. On peut tranquillement en discuter What a Face
- Autres liens: Evidemment, vous êtes libre de construire le personnage comme vous le souhaitez et donc si vous voulez demander des liens avant la rédaction de votre fiche, type frère/soeur/amante ou dans le passé, on peut faire ça, je suis tout à faire ouverte *o*
- Le Rp et le reste: Bon, ma plume est pas au top et des fois, j'avoue avoir la flemme d'écrire beaucoup. Je dirais qu'un minimum de 600 mots par Rp, en moyenne, devrait faire l'affaire mais le plus important est que la syntaxe et l'orthographe soient correctes (les fautes un peu de temps en temps je m'en fiche, on en fait tous, surtout quand il est plus moins tard), que ce ne soit pas écrit avec votre auguste postérieur et surtout, suuuurtout qu'il y ait du jeu.
Niveau présence, pour ma part c'est très aléatoire mais je rôde assez souvent donc ce serait bien que vous ne disparaissiez pas dans un trou noir à peine arrivé (mais vous le savez déjà, n'est-ce pas ?)

Je parle beaucoup mais je suis très conciliante donc il suffit de discuter et tout est plutôt modulable *o*

Pour d'autres infos, il y a ma fichounette qui se trouve ici et comme j'ai quand même une petite tendance niaise, la chanson thème d'Andràs et Léo est Silhouettes de Of Monsters and Men.
Voilà voilàààà, si vous prenez ce scénar je vous épouse (même si ce sera techniquement déjà fait) et si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'envoyer des MPs, je vous accueillerait avec amour, gloire et beauté et peut-être même des gifs de bébés chats.
Love sur vous !        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karmaisabitch.forumactif.org/t133-tempe-fire-fire

(LIBRE) Aaron Tveit ★ Fire from the tongues of liars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (m/libre) aaron johnson
» Le CF approuve le message sur le libre choix du décodeur
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMORTENTIA ::  :: les entretiens magiques-