AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE SUR AMORTENTIA nous espérons que vous vous plairez en notre compagnie - n'hésitez pas à mpotter un membre du staff si vous êtes perdu(e) Si vous souhaitez donner un petit coup de pouce au forum, ça serait adorable de laisser un message trop chou dans notre pub bazzart ! Bonne journée les loulous

Partagez|

✤ VI. LES FORCES ALLIÉES DE DURMSTRANG (les troupes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Amortentia
tremblez mortels
avatar
tremblez mortels

MessageSujet: ✤ VI. LES FORCES ALLIÉES DE DURMSTRANG (les troupes) Jeu 17 Juil - 21:08

Les troupes de Durmstrang
But then it all stopped, and I was in the darkness, So darkness I became

Obtenir un toit et de la nourriture auprès de Durmstrang au moment de la guerre n'était pas une mince affaire - loin de là. Déjà qu'en temps de paix, il fallait à tout prix ne pas posséder d'ascendance moldue, une fois les affrontements en cours, il fallait également rejoindre obligatoirement l'armée de Freya Romanov. En effet, les élèves de Durmstrang n'avait pas le choix : ils se devaient de combattre jusqu'à la mort pour la gloire de leur école. La répartition à l'arrivée au manoir signait la répartition des jeunes gens au sein de l'armée. Ceux rejoignant la maison Leviskald se retrouvaient à devoir planifier toute la stratégie militaire aux cotés de l'homme de fer, Aleksander Romanov. Ceux qui étaient envoyés à Fentørstig se retrouvaient à subir de terribles entraînements pour devenir les meilleurs soldats qui soient, prêts à tous les sacrifices pour mener à bien leurs missions. Les nouveaux membres de Sfinkabel se préparaient à devenir les meilleurs espions qui soient et à infiltrer le château de Hogwarts pour obtenir des informations alors que ceux se retrouvant à Meduhatsk s'endurcissaient pour les interrogatoires et les séances de tortures qu'ils auraient à mettre en place. La vie à Durmstrang n'était pas facile et on pouvait dénoter deux réactions complètement contradictoires mais pas si surprenantes que cela au sein même des troupes : soit les élèves se montraient d'une solidarité sans faille à la vie à la mort envers certains d'entre eux, soit, au contraire, ils ne la jouaient qu’extrêmement solo, prêt à poignarder n'importe qui dans le dos. Une seule vérité restait immuable: la vie était tout sauf sûre entre les murs du manoir slave. X Attention, cette annexe est particulière. Elle sera régulièrement mise à jour, en raison des nouveaux membres. N'oubliez pas de remplir le registre prévu à cet effet après votre validation.

LES LEVIATHANS ✤ Les Léviathans furent les élèves faisant partie de la maison Leviskald et obéissant aux ordres du premier général des armées et leader de leur groupe, Aleksander Romanov. Les jeunes magiciens envoyés dans cette unité savaient par avance qu'ils deviendraient responsables de toute la stratégie avant les batailles mais également sur le terrain. Les Léviathans étaient des soldats polyvalents sévèrement formés par leur leader pour être capable non seulement de se battre intelligemment et efficacement mais aussi d'analyser n'importe quelle situation et d'agir en conséquence. Ils étaient connus pour être tous rationnels, calculateurs ainsi que réfléchis et ils savaient évaluer une situation en quelques secondes - pour en ressortir les meilleurs solutions et scénarios possibles. Le talent était également nécessaire pour pouvoir intégrer cette élite et y perdurer. Aleksander Romanov ne supportait en effet pas la médiocrité et les sorciers de bas étage avaient une fâcheuse tendance à terminer pendus ou sur les pires fronts de bataille, sans aucune chance d'en revenir un jour. Les Léviathans se retrouvaient souvent dans l'un des bateaux de l'école, le Isete Drage (dragon de glace en norvégien), pour établir de nouveaux plans contre Hogwarts - aussi bien offensifs que défensifs. Hogwarts se faisant par moment audacieux au point de lancer des raids sur le manoir et certains s'étant avérés pour le moins ravageurs, les Léviathans avaient également pour mission de prévenir ce genre d'agressions et, dans le cas où de tels événements ne sauraient être évités, d'établir des contre-attaques et des tactiques de repli pour minimiser les pertes humaines. Ils étaient amenés à coopérer en étroite collaboration avec les Sombres Loups et il n'était pas rare que les deux leaders des marches respectives organisent des réunions ou des entraînements communs. Les deux unités devaient impérativement apprendre à travailler ensemble pour être efficaces sur le champ de batailles et la bonne entente entre les deux dirigeants renforçait leur union. Les Léviathans étaient respectés par les autres marches pour leur efficacité, leur précision et leur goût pour le travail bien fait. Entre eux, les Léviathans conservaient des rapports froids mais cordiaux, où la hiérarchie était d'une importance capitale - à un point tel qu'aucun d'eux n'aurait osé la remettre en cause. Ils avaient un goût hautement prononcés pour le respect des traditions et n'envisageait guère de se rebeller contre le système - pas plus qu'ils ne le faisaient avec les ordres. La parole de leurs supérieures était absolue et incontestable. Globalement, les Léviathans craignaient autant qu'ils respectaient leur leader et ils le suivaient sans jamais tenter de remettre en cause ses décisions et actions. Si Aleksander Romanov possédait l'orbre des Léviathans, il possédait également comme tous les autres membres de sa troupe une bague aux armoiries de la maison Leviskald que nul ne devait jamais quitter - sous peine d'être accusé(e) de trahison. Et s'il y avait bien une chose avec laquelle Romanov fils ne rigolait pas - même s'il ne rigolait jamais, de toutes les manières - c'était bien la trahison. Les quelques cadavres de pendus à l'entrée du manoir de Durmstrang pourraient en témoigner. Aujourd'hui encore, personne n'a oublié les Léviathans et bien que peu d'informations existent à leur sujet, la Purge ayant fait disparaître tout parchemin les concernant, ils sont considérés par beaucoup comme un groupe de sociopathe sans cœur, obsédés par le pouvoir et le contrôle.

→ Aleksander Romanov (1591-1616) - premier leader et général des armées.
→ Mercurio Cardone (1581-1622) - bras droit et second leader.
→Sépsis Sestrière (1595-1620) - membre.

LES SOMBRES LOUPS ✤ Les Sombres Loups étaient le groupe de soldats rattachés à la maison Fentørstig et obéissant au commandement d'Igor Hristov. Les jeunes sorciers se retrouvant dans cette unité savaient dès le départ qu'ils seraient envoyés sur les champs de bataille en tant que force offensive à la puissance destructrice, et que s'ils comptaient survivre aux nombreux fronts, il leur faudrait s'endurcir et devenir des véritables machines de guerre. Mais qu'importe pour eux : le sang, la mort, le combat, ils aimaient ça. Beaucoup de membres de ce groupe de magiciens ressemblaient à leur leader, qu'ils admiraient tous avec une ferveur presque dévote. Dès leur arrivée parmi leurs semblables, les Sombres Loups subissaient un entrainement des plus spartiates, qui commençait au lever du soleil et qui ne se terminait que lorsque la lune était déjà haute dans le ciel. Ils devaient apprendre à jeûner, à passer plusieurs jours sans boire ni dormir et à résister à toutes les formes de tortures que les membres des Médusas leur infligeaient pour les endurcir. La raison d'un tel traitement était évidente : les déshumaniser au possible pour en faire des bêtes sauvages et malléables au combat, qui seraient prêtes à tuer pour leur cause mais aussi à mourir pour elle. Les Sombres Loups étaient définitivement les sorciers les plus impliqués dans le conflit avec Hogwarts qu'ils prenaient comme une querelle personnelle à régler dans le sang et la terreur. Ils se réunissaient dans les cachots de Durmstrang, non loin des cellules pour échanger leurs techniques d’entraînements mais aussi, pour se tester mutuellement, que ça soit à la baguette, à l'épée ou tout bonnement à la force brute. Naturellement sauvages et insoumis, ils avaient tout de même appris à travailler de concert avec les Léviathans, comprenant au fil des pertes qu'ils valaient mieux travailler avec les "glaçons" que de voir tous les leurs tomber. En effet, bien qu'il était plus que fréquent de voir deux Sombres Loups en train de se fracasser la tête dans les couloirs du manoir, ils étaient extrêmement loyaux les uns envers les autres et ils se considéraient tous comme les membres d'une seconde famille. S'ils pouvaient se montrer désorganisés sur le champ de bataille, ils ne manquaient pas de courage ou plutôt, ils n'étaient plus capables de ressentir la peur après les épreuves qu'ils avaient subi. Ils étaient la principale force d'attaque de Durmstrang et quand ils attaquaient par vagues meurtrières, cela s’avérait très difficile de leur résister et de survivre à leurs assauts. Si Igor Hristov possédait l'orbre des Sombres Loups, il avait également comme tous les autres membres une bague aux armoiries de la  maison Fentørstig, un bijou presque de famille pour eux. Aujourd'hui, on narre encore les horreurs commises par ces hommes et femmes devenus monstres, et beaucoup remercient le ciel de ne jamais les avoir croisés.

→ Igor Hristov (1590-1619) - premier leader.
→ Anya Konstantinov (1599-1622) - membre.
→ Antonia Dolohov (1580-1656) - membre.
LES SPHINX ✤ Les Sphinx étaient le groupe de sorciers rattachés à la maison Sfinkabel et obéissant aux ordres directs de Nikolina Kochetchkine. Dès leur arrivée dans cette unité, les jeunes sorciers se savaient destinés à l'espionnage et au soutirage d'informations ennemies. Les membres de cette troupe apprenaient très tôt à se montrer indépendants et à agir par eux-mêmes, n'ayant à rendre des comptes qu'à leur leadeuse. Cette dernière était la seule à pouvoir les encadrer et à pouvoir leur donner des ordres, les Sphinx n'appréciant que très moyennement que l'on se mêle de leurs affaires et qu'on leur dise quoi faire et comment. Indépendants et individualistes, ils avaient tendance à fuir le travail d'équipe mais ils acceptaient cependant de se réunir dans la salle des ombres, sous la demande de Nikolina Kochetchkine, pour l'informer des progrès liés à leurs infiltrations quand cette dernière le jugeait nécessaire. Autrement dit, très rarement. Nikolina préférait en effet voir les membres de sa maison au cas par cas, plutôt que dans un seul et même temps. Les Sphinx apparaissaient comme calmes et sans la moindre émotion, étant quasiment tous passés maîtres dans l'art de dissimuler leurs sentiments mais aussi leurs pensées, grâce à l'occlumencie. Dès leur première année au sein du manoir, les Sphinx étaient contraints à subir plusieurs attaques mentales, plusieurs fois par jour, pour apprendre non seulement à les repousser mais aussi à s'endurcir face à de possibles tortures psychiques. En parlant de tortures, il leur arrivait fréquemment de devoir travailler avec les membres de la maison Meduhatsk, bien que leurs rapports n'étaient pas au beau fixe. Loin de là. Les Médusas trouvaient les Sphinx snobs et pointilleux, quand ces derniers définissaient leurs camarades comme des êtres atteints d'une cruauté vulgaire et primitive. Cependant, ils avaient appris à prendre sur eux afin de travailler ensemble pour interroger certains prisonniers tout particulièrement coriaces, alternant entre tortures mentales et tortures physiques, interrogatoires psychologiques et interrogatoires musclés. Les meilleurs espions qui furent envoyés à Hogwarts et qui réussirent à subtiliser quelques informations furent ceux qui avaient suivis le plus efficacement les enseignements de Nikolina. Hogwarts souffrit pendant longtemps de ces hommes et de ces femmes de l'ombre qui remplissaient à la perfection leur rôle, ayant également appris à parler l'anglais sans le moindre accent et possédant de fausses identités si bien construites qu'il en devenait presque impossible de les contester. Si Nikolina Kochetchkine possédait l'orbe de ses troupes, elle avait également comme tous les membres  une bague aux armoiries de la maison Sfinkabel que les Sphinx devaient impérativement retirer pendant leurs infiltrations - en prenant toutefois garde à ne pas la perdre sous peine de ne pas être reconnu(e)s par leur pairs. Aujourd'hui, beaucoup conservent une amertume à l'égard des Sphinx, que l'on traite de lâches pour leurs manières détournées et leur tendance à se dissimuler dans les ombres pour agir plutôt qu'à découvert...

→ Nikolina Kochetchkine (1593-1623) - première leadeuse.
→ Lukeria Vassilianov (1597-1619) - bras droit.
→ Elias Hallström (1594-1620) - membre.
→ Elsa Weiss (1600-1620) - membre.
LES MÉDUSAS ✤ Les Médusas étaient le groupe rattaché à la maison Meduhatsk et il était sous le commandement d'Andromeda Petrov. Les jeunes sorciers qui rejoignaient cette unité savaient dès le départ qu'ils seraient formés à la torture sous toutes ses formes et qu'ils seraient amenés à l'utiliser pour soutirer des informations à l'ennemi ou pour punir de mauvais soldats. Très rapidement, les magiciens de cette troupe devaient apprendre à perdre une partie de leur humanité mais aussi à aimer infliger du mal aux autres. Ils devaient même en arriver à aimer faire souffrir leurs propres proches puisque des prisonniers étaient obligés d'ingérer du Polynectar pour ressembler aux familles et amis des nouveaux membres, qui étaient contraints - du moins le croyaient-ils - de torturer les leurs ou d'être tué(e) à leur place. Les Médusas devaient apprendre à aimer la douleur sous toutes ses apparences et à jouir du pouvoir de domination qu'ils avaient sur les autres - ce qui ne faisait pas d'eux les meilleurs compagnons du manoir slave. Loin de là. Ils avaient par ailleurs déjà énormément de mal à se supporter entre eux. Ils étaient égocentriques, narcissiques, extrêmes par moment et persuadés d'être les meilleurs. Paradoxalement, leur amour pour la mort avait développé chez eux une libido très exacerbée et bien qu'ils avaient énormément de mal à se supporter entre eux, ils n'étaient pas rares de croiser un 'couple' de Médusas entrain de copuler dans une salle de classe vide. Certains aimaient à raconter que leurs réunions dans la galerie aux mille bougies étaient en réalité de grandes orgies mais ce n'était que des fausses rumeurs. Si les membres de cette troupe avaient déjà un mal de chien à travailler les uns avec les autres, cela ne pouvait être que pire quand ils étaient contraint de coopérer avec leurs némésis, à savoir les membres de la maison Sfinkabel. Autant dire qu'ils ne se supportaient que par obligation et pour ne pas subir les foudres de leurs leadeuses respectives. Les Médusas étaient également des hédonistes qui appréciaient les bonnes et belles choses et qui mettaient la beauté et l'esthétique au dessus de tout. Leurs goûts étaient certes pour le moins étrange - vu que pour certains d'entre eux, un corps en sang, et recouvert d'ecchymoses étaient dignes d'un tableau de De Vinci, et ils vivaient leur existence à cent pour cent, sans se soucier des lendemains. Les Médusas faisaient clairement peur à leurs camarades, car en plus d'être cruels et excités à l'idée d'infliger de la douleur, ils agissaient par moment comme de véritables possédés. Ils n'essayaient pas de se faire passer pour ce qu'ils n'étaient pas et bien qu'ils étaient tous de grands manipulateurs égocentriques, ils restaient totalement fidèles à leur réputation. Andromeda Petrov était appréciée par ses pairs qui éprouvaient pour leur dirigeante une énorme et incommensurable admiration. Si elle possédait comme tous les leaders l'orbe de ses troupes, elle avait également une bague aux armoiries de la maison Meduhatsk, une bague que les membres de cette unité aimait à mettre outrageusement sous le nez de toutes les personnes qu'ils rencontraient, juste par plaisir de rappeler leur position. Aujourd'hui, cette troupe inspire le plus grand dégoût aux jeunes générations qui ne comprennent pas comment des individus ont pu éprouver autant de plaisir à infliger de la souffrance aux autres, comme s'ils n'étaient juste plus des êtres humains.

→ Andromeda Petrov (1590 -1620) - première leadeuse.
→ Proserpine Visegard (1600 - 1623) - bras droit.
→ Alexeï Jelezkine (1595-1623) - membre.
→ Leonóra Erzsébet (1597-1623) - membre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karmaisabitch.forumactif.org

✤ VI. LES FORCES ALLIÉES DE DURMSTRANG (les troupes)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMORTENTIA ::  :: les archives du ministère :: la page la plus sombre de l'histoire-