AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE SUR AMORTENTIA nous espérons que vous vous plairez en notre compagnie - n'hésitez pas à mpotter un membre du staff si vous êtes perdu(e) Si vous souhaitez donner un petit coup de pouce au forum, ça serait adorable de laisser un message trop chou dans notre pub bazzart ! Bonne journée les loulous
anipassion.com
Partagez|

elysse ≠ a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Echo Laertiadis
YOU'RE LOSING YOU MEMORY NOW
avatar
YOU'RE LOSING YOU MEMORY NOW




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: elysse ≠ a friend is someone who knows all about you and still loves you. Lun 8 Sep - 16:55

You're the straw to my berry
There is nothing I would not do for those who are really my friends. I have no notion of loving people by halves, it is not my nature. ELYSSE, chapitre I



Pour la première fois depuis un long moment, Echo avait un jour de congé, un jour où elle n'avait pas besoin de courir du ministère à la boutique de cupcakes et elle même n'avait pas cru qu'une telle chose était possible. C'était Rohan et Cercei eux-même qui lui avaient annoncé la nouvelle la veille, au cours du repas, alors qu'elle s'affairait à remplir leurs assiettes du délicieux met qu'elle leur avait préparé – malgré les maigres ressources financières dont ils disposaient. Complétement dubitative à ce  sujet, ils avaient été contraint de lui coller le calendrier sous le nez pour qu'elle accepte la réalité et qu'elle se rende compte que pour la première fois depuis un long moment, elle allait pouvoir se reposer et passer un peu de temps chez elle. C'était sur cette pensée qu'elle s'était couchée et qu'elle était restée un long moment à observer le plafond sans réussir à trouver le sommeil. Cela lui faisait définitivement bizarre de se dire qu'elle n'aurait pas à se lever aux aurors pour courir préparer quelques gâteaux – à vrai dire, cela la mettait presque mal à l'aise. Elle avait l'impression d'être une oie oisive quand elle ne faisait rien et elle culpabilisait énormément vis à vis de ses colocataires. Ils n'avaient malheureusement pas beaucoup d'argent et pourtant, ils en avaient besoin non seulement pour vivre mais aussi pour réparer leur appartement. Celui-ci tombait en miettes et elle n'aurait pas étonné si a un moment ou à un autre, leurs voisins du dessus finissaient par passer à travers le plafond pour arriver en plein milieu de leur salon. Ce ne fut qu'au petit matin que la jeune fille réussit à se réveiller et aux alentours de midi qu'elle fut réveillée par quelques léchouilles sur sa joue de Milo, le loup de Rohan. Pour une raison étrange et inconnue, le loup s'était tout de suite attachée à la jeune fille qui ne pouvait s'empêcher de le caresser et de l'étreindre tout contre elle, comme elle l'aurait fait avec une peluche géante. Si l'irlandais avait été dans un premier temps surpris du comportement de son animal qui était censé être une bête sauvage, il avait été finalement attendri de le voir se comporter comme un adorable petit chien avec celle qui lui avait offert un toit et un couvert dans ces temps difficiles. Se levant quelque peu difficilement, elle tapota gentiment les flancs de l'animal avant d'aller prendre une douche rapide et enfiler quelques vêtements. Rien de bien élégant bien sûr, juste un grand pull bien trop large qui retombait lamentablement sur ses épaules, un petit short et de grandes chaussettes. Nul doute que si Rohan avait été là il se serait gentiment moqué d'elle mais elle savait qu'il ne rentrerait pas avant tard dans la soirée. Trainant la patte jusqu'au salon, elle prit un livre de cuisine dans la bibliothèque et elle entreprit de commencer la préparation d'un gâteau qu'elle n'avait jusque là réalisé. N'ayant pas encore mangé, elle se contenta d'une pomme en guise de repas – ses colocataires n'étant pas dans les parages pour la forcer à grignoter plus que cela. Depuis sa séparation avec Noah, la fausse brune avait perdu l'appétit et si elle n'avait jamais été une grande mangeuse, cela s'était empiré avec le temps – au grand dam de ses proches. Il faut dire que la semaine qu'elle avait passé à l'hopital n'était pas pour les rassurer et qu'ils avaient donc tous tendance désormais à se montrer tels des mamans et papas poules avec elle. Ayant allumé la radio magique qui diffusait un petit air entraînant et joyeux, elle avait Milo entre les jambes qui recherchait toujours plus de caresses de sa part et les mains dans la farine quand elle entendit soudainement la porte d'entrée sonner. Echo en fut plus que surprise – se mettant de la farine sur tout le visage en faisant un petit bond en arrière - et pour cause : jamais personne ne venait la voir ici, la grecque faisait en sorte que ses proches n'aient jamais à avoir l'appartement pour le moins minable dans lequel elle vivait. Elle avait bien vu à quel point cela les inquiétait et elle ne voulait pas les tracasser plus que cela. Surprise, elle balbutia un vague « J-J'arrive » alors qu'elle essuyait maladroitement ses mains sur son tablier à petits cupcakes roses, se précipitant si maladroitement vers la porte d'entrée qu'elle s'écrasa sur le sol – manquant de peu Milo – avant de se relever pour finalement, touner la poignée de la porte. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle fut surprise de la personne se trouvant derrière, si bien que sa petite bouche forma un 'o' parfait, sa main venant se positionner devant celle-ci. Ulysse. Pourquoi était-il ici ? « U-Ulyse ? » Ne put-elle s'empêcher de dire en penchant la tête sur le côté. Elle se rappelait que la dernière fois qu'ils s'étaient vus, le garçon était on ne peut plus en colère contre elle pour avoir revu Rohan et elle se demandait si c'était toujours le quoi. Légèrement gênée, elle se tortillait comme une petite anguille sur place en rougissant, se demandant bien ce que le brun pouvait lui vouloir. A moins, bien sûr, qu'il ne soit venu pour voir Cercei ou même le fameux Rohan...

_________________
i will always find you
you were my new dream ✻ what can i say? the world has shown such ill-will to me. i'm commanded to live life, but without you. how ignorant they are, who say you are a stranger to me. how many wrongs we have been done, my love. but in my heart, the fire of love continues to burn for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulysse Di Fazio
YOU'RE LOSING YOU MEMORY NOW
avatar
YOU'RE LOSING YOU MEMORY NOW




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: elysse ≠ a friend is someone who knows all about you and still loves you. Lun 8 Sep - 22:19

Tic, tac. Tic, tac. Les aiguilles de l'horloge tournaient si lentement qu'Ulysse manqua plusieurs fois de les arracher d'un geste brutal. La journée lui semblait être tout simplement interminable. Sa patience avait été mise à rude par de nombreux appels insistants, auxquels il avait tenté de répondre avec le plus de diplomatie possible. Que diable les jeunes auteurs ne comprenaient-ils pas dans la phrase « Trop mauvais pour être publié » ? Faisant tourner sa plume entre ses doigts, le brun laissa échapper un bref soupir. Il savait parfaitement que son manque de patience venait d’autre chose. Cela faisait plusieurs jours qu’il n’avait pas vu Écho se présenter à la porte de son bureau, et même s’il rechignait à l’admettre, cela le tracassait. L’air déboussolé et effrayé qu’elle arborait à leur dernière rencontre ne cessait de le hanter, encore et encore. Depuis toujours, Ulysse voyait la demoiselle comme l’incarnation même de la gentillesse. Elle n’avait pas mérité qu’il s’acharne à ce point sur elle – surtout pour cet imbécile de Rohan. Plus les secondes passaient, et plus il s’en voulait, ce qui le rendait étonnamment anxieux. Machinalement, son poignet gribouilla un vague « Passer voir Écho » sur ses notes, en sandwich entre deux critiques littéraires. Il se mordit la lèvre. Pourquoi ne pourrait-il pas s’exécuter immédiatement ? L’ancien Serpentard s’était toujours imposé des horaires de travail monstrueux, et était généralement le premier à arriver le matin, ainsi que le dernier à partir le soir. Le monde ne s’arrêterait pas de tourner s’il s’accordait deux petites heures pour rendre visite à son amie. Il ne lui fallut que quelques secondes pour se décider. Se levant brusquement, Ulysse attrapa sa veste d’un geste vif. Lorsqu’il traversa l’étage, il lui sembla remarquer les regards médusés de ses collègues. Au moins, ils cesseraient de dire qu’il ignorait le sens du mot « pause ». Pensif, Ulysse laissa ses pas le guider le long du chemin de traverse. Instinctivement, il s’arrêta devant une petite boutique de fleurs aux allures modestes, mais colorées. Écho adorait les fleurs. Quelques minutes plus tard, le brun en ressortit un joli bouquet à la main. Il ignorait complètement de quelle espèce il s’agissait, et n’avait strictement rien écouté des bavardages de la fleuriste – qui avait probablement cru qu’il se rendait à un rendez-vous galant, d’ailleurs. Ulysse Di Fazio, avoir un rendez-vous. Avec une femme. Les rares fois où ce scénario s’était produit, il n’avait trouvé aucun intérêt à sa partenaire d’un soir. Trop grande, trop bavarde, trop entreprenante. Juste insipide, ou peut-être était-il trop exigeant. Le mystère restait intact, et il ne serait pas résolu de si tôt ! Alors qu’il tournait à l’angle d’une rue proche de l’appartement d’Écho, Ulysse s’arrêta net. Une pensée venait de lui traverser l’esprit. Tout préoccupé qu’il était par son amie, l’ancien serpentard avait oublié un léger détail : Rohan. Quand il ne trainait pas dans les bars, ce dernier vivait chez Écho. S’ils se retrouvaient subitement nez à nez, l’ambiance risquait d’être particulièrement tendue. Cela manqua de peu de dissuader le jeune homme, qui finit par se remettre en marche, légèrement hésitant. Il n’avait aucune envie de fuir. Rohan fuyait, pas lui. Puis, ils étaient tout de même deux individus civilisés, et peu désireux d’effrayer Écho. La blesser une nouvelle fois était bien la dernière chose que souhaitait Ulysse. Fort de cette conviction, le brun toqua à la porte de plusieurs coups secs, serrant toujours le bouquet dans sa main gauche. « Des êtres civilisés », se répéta-t-il une nouvelle fois intérieurement. « U-Ulysse ? ». Il fixa son amie de ses prunelles sombres, et se sentit soudainement coupable devant son air déboussolé. La timidité d’Écho avait toujours fait partie de son charme, et elle l’attendrissait. Alors qu'elle l'observait, il remarqua qu'elle avait de la farine plein les cheveux, ainsi que sur les joues. Cela faillit le faire sourire, mais il se retint à temps, et se souvint qu’il était venu pour une raison bien précise. « Surprise. Je te dois des excuses, je crois ». Guettant la réaction de l’ancienne poufsouffle, Ulysse lui tendit les fleurs colorées avec douceur. « Ça ne rattrape rien du tout, mais je savais qu’elles te plairaient ». Ses yeux sombres balayèrent un instant l'ensemble de la pièce, espérant ne pas croiser un regard bien trop familier. Écho semblait seule, et cela manqua d'arracher un soupir de soulagement à l'ancien serpentard. Il y avait un temps pour tout, et il ne tenait vraiment pas à gâcher ses excuses avec des retrouvailles inattendues. Reportant son attention sur les traits doux de la jeune femme, Ulysse sembla gagner de nouveau en assurance, et demanda sur un ton soucieux. « Je ne te dérange pas, j'espère. Tu as l'air de t'être battue avec un paquet de farine ». Cette fois-ci, il ne put retenir un sourire amusé. Derrière ses airs maladroits, il voyait Écho comme une véritable guerrière. Nul doute que si un paquet de farine l’avait attaqué, elle aurait sorti les griffes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo Laertiadis
YOU'RE LOSING YOU MEMORY NOW
avatar
YOU'RE LOSING YOU MEMORY NOW




Feuille de personnage
ϟ RELATIONS :
ϟ PENSINE :
MessageSujet: Re: elysse ≠ a friend is someone who knows all about you and still loves you. Mar 30 Sep - 1:09

You're the straw to my berry
There is nothing I would not do for those who are really my friends. I have no notion of loving people by halves, it is not my nature. ELYSSE, chapitre I



Après ce qu'il s'était passé à son bureau, Echo ne savait pas à quoi s'attendre de la part d'Ulysse. Elle savait qu'il était en colère parce qu'elle avait accepté de donner une seconde chance à Rohan – ce qu'elle pouvait comprendre – mais il n'y avait malheureusement rien qu'elle pouvait faire à ce sujet. Elle ne pouvait pas soudainement changer d'avis et mettre son ami à la rue – et puis, elle n'en avait pas envie. A force de vivre avec lui, Rohan était devenu une partie importante de sa vie, une sorte de frère qui veillait sur elle et la faisait sourire quand elle n'allait pas bien. Ils formaient une sorte de famille – certes bancales – mais où les membres veillaient tous les uns sur les autres en toutes circonstances. Si elle ne pouvait bien sûr pas lui pardonner le mal qu'il avait pu faire à son amie Daegan, ce n'était pas à elle d’émettre un jugement sur la situation et de rejeter le brun pour ses erreurs. Il ne lui avait causé aucun tort et elle n'avait donc pas de raison d'être en colère contre lui. Tout comme elle n'en voulait pas à Ulysse pour s'être montré un peu froid avec elle : nul doute que plus que de la colère, c'était de la surprise qui l'avait poussé à réagir de cette manière. Cependant, elle devait admettre qu'elle été plus que surprise de le voir devant sa porte – et qui plus est avec un bouquet de fleurs. Non pas qu'il ait été un goujat – au contraire, le Di Fazio était un homme galant – mais elle ne pensait pas une seule seconde qu'il puise manquer son travail pour venir la voir et surtout, pour s'excuser alors qu'il n'avait aucune raison de le faire. Rougissant tout doucement, elle prit les fleurs entre ses bras alors qu'elle se mettait à bégayer, gênée devant tant d'attention. La gentillesse dont ses amis faisaient preuve à son égard la surprenait toujours et même après quelques années, elle ne savait pas comment réagir face à celle-ci. « T-Tu n'aurais pas d-du... » Elle chuchota timidement alors qu'elle souriait légèrement à l'ancien serpentard « E-Et tu n-n'avais pas b-besoin de t'-t'excuser... » Elle ne voulait pas que le jeune homme se sente mal par sa faute et qu'il croit vraiment qu'il ait à se rattraper pour son comportement. Elle connaissait suffisamment Ulysse pour savoir qu'il ne se le pardonnerait pas facilement s'il se mettait dans le crâne une bonne fois pour toutes qu'il avait blessé Echo et c'était une chose qu'elle voulait absolument éviter. Rougissant de nouveau à sa remarque, elle secoua – peut être un peu trop vite puisque cela lui donna une légère migraine – la tête pour le rassurer de nouveau. Il ne la dérangeait jamais – bien au contraire cela lui faisait plaisir de le voir. « N-Non. J-J'essayais j-juste une nouvelle r-recette de gâteau... » Elle avoua penaude en faisant demi-tour et en avançant maladroitement jusqu'au salon où elle finit par faire apparaître un vase d'un mouvement de baguette dans lequel elle positionna les fleurs. Pensive, elle souriait légèrement en caressant les plantes, les positionnant correctement avant de finalement secouer tout doucement la tête en se retournant de nouveau vers son invité. « T-Tu v-voudrais goûter qu-quand il sera f-fini ? » Elle demanda timidement, peu certaine du fait qu'il voudrait tester quelque chose qu'il ne connaissait pas. Jouant nerveusement avec son tablier, elle fit quelques pas en direction de la cuisine pour ne pas laisser trop longtemps la nourriture sans surveillance. Elle connaissait définitivement trop bien le loup de son colocataire pour savoir qu'il était du genre gourmand et aussi à faire des bêtises et qu'il aurait bien vite fait de tout manger ou de renverser quelque chose si elle ne l'en empêchait pas.

_________________
i will always find you
you were my new dream ✻ what can i say? the world has shown such ill-will to me. i'm commanded to live life, but without you. how ignorant they are, who say you are a stranger to me. how many wrongs we have been done, my love. but in my heart, the fire of love continues to burn for you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: elysse ≠ a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Revenir en haut Aller en bas

elysse ≠ a friend is someone who knows all about you and still loves you.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Poupée] Juin 2007 : my best friend (petites photos)
» Happy tree friend
» [SOFT] FRIEND ME : Facebook adapté à Honeycomb
» A SPECIAL BIRTHDAY message for a SPECIAL FRIEND (WILCO )
» [Poupée] Juin 2008 :petite My best Friend!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMORTENTIA ::  :: autres lieux :: habitations :: appartement d'echo laertiadis et rohan garrigan-