AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
BIENVENUE SUR AMORTENTIA nous espérons que vous vous plairez en notre compagnie - n'hésitez pas à mpotter un membre du staff si vous êtes perdu(e) Si vous souhaitez donner un petit coup de pouce au forum, ça serait adorable de laisser un message trop chou dans notre pub bazzart ! Bonne journée les loulous
anipassion.com
Partagez|

✤ II. L'HISTOIRE SE RÉPÈTE TOUJOURS (contexte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Amortentia
tremblez mortels
avatar
tremblez mortels

MessageSujet: ✤ II. L'HISTOIRE SE RÉPÈTE TOUJOURS (contexte) Ven 22 Aoû - 0:22

Le contexte
IT IS A STRANGE FATE THAT WE SHOULD SUFFER SO MUCH FEAR AND DOUBT OVER SO SMALL A THING. SUCH A LITTLE THING.

POUDLARD, IL Y A QUATRE CENT ANS ∞ Il tomba à genoux : ses jambes ne pouvaient plus le porter. Que lui restait-il, désormais ? Son cœur battait dans sa poitrine, ses oreilles bourdonnaient et il ne voyait plus rien à cause du sang qui lui coulait du front. Ses mains aussi étaient couvertes de sang. Il n'en revenait pas. D'une scolarité simple et normale, il en était arrivé à... ça. Une Guerre. Sept ans de pure horreur, sept ans où chaque jour avait été un jour arraché à la mort, sept ans où il avait eu l'impression de mourir plusieurs fois au cours de la journée. Et maintenant, c'était fini. Il leva son visage vers le ciel, s'essuya les yeux, hébété. Le soleil lui caressait doucement la peau et il songea amèrement que beaucoup de personnes ne ressentiraient plus jamais cette sensation, ce sentiment de plénitude lorsque les rayons solaires vous caressaient le corps. Il songea aussi que le ciel semblait plus bleu, l'herbe plus verte, les oiseaux plus bruyants, la vie plus forte. Une dernière fois, il baissa les yeux et son regard tomba sur le cadavre à côté duquel il était assis, l'homme qu'il avait tué. Typé nordique, peau claire, yeux bleus, lui ne ressentirait plus jamais la brise dans ses cheveux, le soleil sur sa peau, le chant des oiseaux dans ses oreilles. John n'avait que vingt ans, pourtant. Et à vingt ans, il avait connu la Guerre, il avait connu la tristesse et, surtout, il avait connu la mort. Mais tout ça, c'était derrière lui. Maintenant, ils pouvaient tous se reconstruire, oublier, laisser les plaies se refermer tranquillement. Ils étaient loin de tout ça.

LONDRES, DE NOS JOURS ∞ Il soupire en reposant le journal, la mine quelque peu accablée. Personne ne s'attendait à cet attentat, personne n'aurait pu imaginer qu'un groupuscule terroriste tombé dans l'oubli il y a presque une vingtaine d'années referait parler de lui aujourd'hui - et encore moins pour des raisons aussi fantaisistes. La vie dans le monde magique semblait avoir retrouvé un rythme tranquille, entre la sortie du dernier livre de Rhode Chanoir et la saison du Quidditch qui approchait. Et pourtant, dans les ombres, quelque chose de dangereux, quelque chose d’incontrôlable se prépare. Tout le monde sait mais personne ne parle. Le passé rattrape le présent. Les visions sont spasmodiques, elles viennent troubler votre sommeil, s'enclenchent lorsque vous fermez les yeux, quand vous êtes à votre travail parfois. Vous n'y comprenez rien. Des mots, des noms, des lieux, tout ça vous est étranger, cela n'est pas votre vie. Et si on vous disait que, il y a quatre cent ans, un sorcier maléfique avait maudit toute l'Europe avec son sortilège le plus terrible ? Et si on vous disait que vous vous rappeliez de votre vie antérieure d'il y a quatre siècles ? Et si on vous annonçait qu'une nouvelle Guerre, plus moderne, plus terrible, avec plus d'enjeux se préparait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karmaisabitch.forumactif.org
Amortentia
tremblez mortels
avatar
tremblez mortels

MessageSujet: Re: ✤ II. L'HISTOIRE SE RÉPÈTE TOUJOURS (contexte) Ven 22 Aoû - 0:24

Le contexte
POUR UN ESPRIT ÉQUILIBRÉ, LA MORT N'EST QU'UNE GRANDE AVENTURE DE PLUS. [...] C'EST COMME D'ALLER SE COUCHER À LA FIN D'UNE TRÈS TRÈS LONGUE JOURNÉE.

« Quatre cent ans auparavant, une guerre a éclaté entre Poudlard, Beauxbâtons et Durmstrang. Celle-ci voulait que le mal règne sur le bien, ce qui n'était pas du goût de Poudlard. C'est ainsi que le monde magique tout entier prit part à cette guerre et tous les sorciers durent choisir leurs camps. Poudlard défendait le bien, Durmstrang le mal et Beauxbâtons se trouvait entre les deux : en effet, les premières négociations eurent lieu dans cette école... que les salves détruisirent à la suite d'un échec diplomatique. Beauxbâtons se divisa alors en deux camps. D'un coté, il y avait ceux qui considéraient que Poudlard était en faute puisque c'était eux qui avaient proposé de faire des négociations "pacifiques" en territoire neutre et de l'autre, il y avait ceux qui étaient contre Durmstrang et leur politique des ténèbres. Le monde entier sombra dans le chaos. Les sorts impardonnables furent ressortis du placard, des âmes furent torturées de la pire des manières qui soient, des milliers de personnes perdirent la vie tragiquement, les survivants durent reconstruire ce qui était en ruines et la vie finit par reprendre un jour son cours normal. C'est le directeur de Poudlard, Emrys Peverell, qui a sauvé la communauté magique. Le plus grand sorcier de tous les temps disent certains. Un homme qui attirait le respect des autres, sorcier honnête au passé difficile qui était prêt à se sacrifier pour faire régner encore longtemps cette magie, ce rêve que l'école offrait à ses élèves. Mais voici la partie la plus intéressante ainsi que la plus tragique. Freya Romanov, l'ancienne directrice de Durmstrang, n'avait pas dit son dernier mot et peu avant sa mort, elle prépara sa vengeance. Un sort  qui aurait pour répercussion de ramener à la vie tous ses anciens ennemis - et, surtout, tous ses anciens alliés - et de reprendre une nouvelle guerre qui serait alors encore plus terrible que la précédente. Si elle ne put jamais lancer son maléfice, un de ses suiveurs le fit pour elle et cela eut des conséquences dramatiques. Le sort ne marcha qu'à moitié et quatre cent ans plus tard, les sorciers de la grande guerre reviennent bel et bien bien à la vie mais pour la grande majorité, dépourvus des souvenirs de leur vies passées. Le sortilège maladroit marche au cas par cas. Un sorcier peut passer sa vie sans se rappeler de son passé ou au contraire, posséder tous ses souvenirs dès la naissance. Ou les retrouver. Tout ce dont il a besoin pour cela, est d'un bon déclencheur. Et quoi de mieux pour cela que le sourire de son ancien amour ou une haine viscérale et inexpliquée envers son ancien ennemi pour cela...? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karmaisabitch.forumactif.org
Amortentia
tremblez mortels
avatar
tremblez mortels

MessageSujet: Re: ✤ II. L'HISTOIRE SE RÉPÈTE TOUJOURS (contexte) Ven 22 Aoû - 0:27

Le contexte
ÇA NE FAIT PAS GRAND BIEN DE S'INSTALLER DANS LES RÊVES EN OUBLIANT DE VIVRE.

Amortentia un forum qui prend pour base l'univers magique de Harry Potter, mais ici Harry Potter et tous ses amis n'existent pas, Lord Voldemort non plus. Par contre, l'école de magie Poudlard existe bel et bien et est en activité (Gryffondor, Serpentard, Pouffsoufle et Serdaigle sont également repris), la base du forum est cependant centrée sur le monde magique des adultes. La seule guerre qu'il y a eu est celle confrontant Poudlard, Beauxbâtons et Dursmtrang. Quatre cent ans plus tard, elle est l'événement majeur le plus étudié en cours d'histoire de la magie par les élèves de Poudlard. Le sortilège de vies antérieures, quant à lui, apparaît plus comme une sorte de légende que les gens choisissent individuellement de croire ou non. Trois groupes se démarquent alors : ceux qui y croient, ceux qui essayent de faire comme si ça n'existait pas et ceux qui n'y croient pas du tout.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://karmaisabitch.forumactif.org
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ✤ II. L'HISTOIRE SE RÉPÈTE TOUJOURS (contexte)

Revenir en haut Aller en bas

✤ II. L'HISTOIRE SE RÉPÈTE TOUJOURS (contexte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Sauvez Willy
» [Morris, Edita] Les fleurs d'Hiroshima
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
AMORTENTIA ::  :: les archives du ministère :: le siège du ministère-